Elections municipales Saint-Etienne - mars 2020

La Commission Nationale d'Investiture de notre mouvement a désigné Patrick REVELLI, ancien joueur de l'ASSE et ancien membre du cabinet de l'ancien Maire socialiste Maurice VINCENT soutenu par Jean-Louis GAGNAIRE et Jean-Michel MIS comme tête de liste d'En Marche pour les élections municipales de Saint-Etienne qui se dérouleront en mars prochain.
Je n'ai pas encore le plaisir de connaître Patrick REVELLI. En revanche, je connais son frère Hervé avec qui j'ai travaillé lorsque j'étais Adjoint au Maire auprès de Gaël PERDRIAU.

De mon côté, comme d'autres membres d'En Marche Saint-Etienne, j'ai soutenu la candidature de ma collègue Magalie VIALLON qui incarne parfaitement, selon moi, l'ADN d'En Marche et qui a proposé un programme plaçant l'écologie, l'attractivité économique et les solidarités au coeur du projet municipal en mobilisant les différentes sensibilités qui constituent notre mouvement : société civile, progressistes, centristes...

Il me semble, mais je peux me tromper, qu'une campagne municipale ne doit pas se résumer à un seul homme ou une seule femme, fussent-ils talentueux, mais bien à une équipe qui porte un projet fort, en phase avec les attentes et les besoins de nos concitoyens. 
De mon point de vue, le projet pour notre ville doit être tourné vers l'écologie, le social, le dynamisme économique et être novateur avec une gouvernance inédite associant les habitants dans la rédaction du programme municipal mais aussi tout au long de sa mise en œuvre concrète.
Il ne faut pas, par exemple, que le projet présenté soit une resucée d'un ancien projet PS ou Républicain. Il ne faut pas non plus, comme le font habituellement les partis traditionnels, distribuer des places sur une liste alors même que le programme est à peine à l'état d'ébauche. C'est, je trouve, manquer de respect vis-à-vis des électeurs et ça fait un peu "old school" !

Je tire de ma seule expérience politique des Municipales de 2014 avec l'exemple de Gaël PERDRIAU qui portait un programme fort répondant à de nombreuses aspirations des Stéphanois laissés de côté par le Parti Socialiste aux commandes de la ville depuis 2008. Je me souviens que Gaël PERDRIAU s'est appuyé, à l'époque, sur une équipe de qualité particulièrement motivée qui a déclinée et incarnée les différents sujets d'un programme construit avec les Stéphanois. Cela nous a permis de mener une campagne rythmée et dynamique puis ensuite de constituer une liste qui, finalement, l'a emporté.

S'agissant du bilan de Gaël PERDRIAU et en toute objectivité, il y a eu de très bonnes réalisations et d'autres moins bonnes comme, par exemple, les promesses sur la sécurité qui sont loin d'avoir été toutes tenues, les problèmes de propreté dans nos quartiers ou encore les sujets qui m'ont conduits à démissionner fin janvier 2018  : dérives dans la conduite du projet Steel, une gouvernance qui a conduit aux départs de nombreux cadres et autres Directeurs Généraux des Services...
Pour ce qui concerne le projet Steel, j'ai été en quelque sorte un lanceur d'alertes et aujourd'hui plusieurs articles de presse viennent, malheureusement, confirmer que mes inquiétudes étaient fondées. Sur ce sujet, il convient désormais de regarder devant nous et de définir les mesures qui permettront au centre-ville d'être le moins impacté possible. J'ai travaillé durant de nombreux mois le dossier et défini les possibles dispositifs innovants qui permettraient de contribuer au renouveau du commerce de notre centre-ville et ce de manière durable.

Enfin, en tant que Marcheur, je reste plus que jamais engagé dans le soutien des réformes de transformation de notre société engagées par le Président de la République et son Gouvernement qui permettront, je le pense, de remettre notre pays sur les bons rails. 

De nombreuses mesures vont dans le bon sens (baisse de la pression fiscale sur les ménages avec la suppression de la taxe d'habitation, baisse des charges sur les salaires pour les salariés et les entreprises, baisse du chômage...) et il convient de poursuivre la dynamique engagée ! 

Lionel SAUGUES

Publié le 23 septembre 2019 à 11:56:52 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

Elections Européennes La République en Marche, première force politique de Saint-Etienne !

Dimanche 26 mai, se sont déroulées les élections européennes avec une participation particulièrement remarquée qu’il convient de saluer. Le Rassemblement National avec 23,3 % devance de moins d’un point (0,9%) la République en Marche et ce malgré un contexte particulier lié aux Gilets Jaunes et à une mobilisation de la plupart des partis contre le Président de la République et son Gouvernement. Au final, après la sortie du Royaume Uni de l’Union Européenne, En Marche et le Rassemblement National disposeront, chacun, de 23 sièges au Parlement.

Au niveau de Saint-Etienne, notre liste « Renaissance » avec Nathalie LoiseauVéronique Trillet-Lenoir a recueilli 22, 4% des suffrages contre 19,5% pour le Rassemblement National dont l’emprise a été contenue. Il est à noter également que les Républicains, bien que soutenus par l’équipe municipale, ont subi un véritable crash électoral avec moins de 10% des suffrages obtenus. A noter enfin, sur le plan local comme à l’échelle nationale, les très bons résultats des Ecologistes démontrant ainsi que les questions environnementales constituent un sujet majeur.

Avec mes collègues animateurs du Comité « En Marche Saint-Etienne » Magalie Viallon et Rachid Oulmi nous avions fait des Européennes une grande priorité. Nous remercions l’ensemble des Marcheurs qui, depuis plusieurs semaines, ont mené sans relache une très belle campagne de conviction et de terrain aux côtés des Stéphanois en centre-ville, dans nos quartiers, sur les marchés et qui se sont mobilisés en nombre toute la journée d’hier pour tenir les bureaux de vote.

Une mention spéciale pour nos Jeunes avec Macron - Saint-Etienne et sa responsable Audrey Lyonnet ainsi qu’à nos partenaires, notamment le Modem représenté par Thierry Rd.

Cette forte mobilisation de nos équipes a conduit à faire de notre Mouvement la première force politique de notre ville sur laquelle il faudra compter pour les prochaines échéances électorales afin d’ancrer durablement En Marche à Saint-Etienne !

Lionel Saugues

Publié le 28 mai 2019 à 10:12:24 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

Interview sur Sud Radio dans le cadre de son émission, le Grand Matin, pour évoquer la situation du commerce et des centres-villes en France

En tant que Vice-Président de la Confédération des Commerçants de France aux côtés de Francis Palombi, j'étais interviewé ce matin à 5h50 sur Sud Radio dans le cadre de son émission "Le Grand Matin" pour évoquer la situation du commerce et des centres-villes en France.

Sur les Gilets Jaunes, tout d'abord, j'ai précisé que tout cela avait beaucoup trop duré après 6 mois de manifestations et un acte 26 qui a encore perturbé de trop nombreuses villes. Plus généralement ce sont des baisses de 30 à 40 % de chiffre d'affaires que nous avons observées dans de multiples secteurs d'activité et une chute importante de la detaxe en France qui mesure la consommation des touristes étrangers. Même s'il faut aller encore plus loin, le Gouvernement se mobilise beaucoup pour aider nos entreprises et nos territoires à passer ce cap difficile. J'ai ainsi salué une nouvelle fois sur l'antenne de Sud Radio l'annonce faite avant hier par notre 1er Ministre, Edouard Philippe, en faveur du commerce stéphanois avec une enveloppe de 300 000 € pour notre ville et 3 M€ à l'échelle nationale.

La question de l'avenir de nos centres-villes a également été largement abordée lors de mon échange avec le journaliste Benjamin Graise : développement de la vacance commerciale, disparition du commerce dans nos villages et nos quartiers, concurrence de l'internet et des GAFA...

Enfin, à quelques jours de la tenue des élections européennes et à un an des élections municipales, j'ai appelé de mes voeux à ce que le commerce de centre-ville, véritable enjeux de société, devienne une priorité majeure pour nos futurs députés européens et nos futurs maires.

Lionel Saugues

Publié le 16 mai 2019 à 08:35:32 dans Mes interventions dans les médias | Commentaires (0) |

UNE NOUVELLE STRUCTURATION POUR LE COMITE EN MARCHE SAINT-ETIENNE

Nous avons le plaisir de vous informer de la nouvelle structuration du Comité En Marche Saint-Etienne suite au départ de Guillaume Arcese qui vient de quitter notre région pour des raisons professionnelles.

Nous avons choisi de vous proposer la complémentarité d’une co-animation équilibrée plutôt que d’un unique successeur pour animer le Comité de Saint-Etienne qui comptent à ce jour environ 600 adhérents.

Nous entendons incarner sur Saint-Etienne les valeurs fondatrices du mouvement, qui sont de chercher à construire ensemble le bien commun avec toutes les bonnes volontés, dans la logique du « faire », uni par le projet de société que l’on souhaite faire advenir, en regardant là où l’on veut aller plutôt que là d’où l’on vient, et avec la force d’une intelligence diverse et collective.

Vous pouvez retrouver le profil de vos nouveaux animateurs ci-dessous, leur engagement et les convictions qu’ils portent sur le terrain aux contacts des Stéphanois :

Rachid Oulmi Agé de 47 ans, marié et parent de 8 enfants, Rachid a toujours vécu dans le quartier cosmopolite de Tarentaize-Beaubrun-Couriot. Il a étudié les sciences économiques à l’Université Jean-Monnet où il a obtenu un DEA en économie de la production et des organisations. Il a commencé sa carrière en tant qu'enseignant et en parallèle a œuvré au sein d’une association d’éducation populaire au sein du quartier où il a grandi et où ses racines sont ancrées. Il a milité pour améliorer la qualité de vie des habitants à travers différents projets et a aussi une expérience syndicale significative. Aujourd’hui, Rachid est directeur adjoint et pédagogique dans un Centre de Formation pour Apprentis. https://twitter.com/RachidOulmi

Lionel Saugues, Fils d’un ancien Major de l’Armée de l’Air et d’une mère au foyer, 44 ans, marié et papa d’un garçon de 13 ans. Après avoir fait des études d’urbanisme, Lionel a obtenu un DESS spécialisé dans le conseil et l’ingénierie territoriale à l’Université Jean Monnet. Actuellement Conseiller municipal à la Ville de Saint-Etienne et Conseiller communautaire à Saint-Etienne Métropole. Très impliqué dans les questions du commerce et des centres-villes, il est Vice-Président de la Confédération des Commerçants de France en charge des relations avec les élus et les parlementaires. Il est également impliqué depuis plusieurs années au sein de l’association Centre-Ville en Mouvement en tant que membre du Bureau. https://twitter.com/LionelSaugues

Magalie Viallon, Fille d’une enseignante et d’un entrepreneur du secteur alimentaire, 46 ans, mariée, physicienne dans le domaine de la santé. Candidate de la majorité présidentielle dans la 1ère circonscription de la Loire. Son parcours professionnel l’a amené à travailler en Allemagne, aux Etats-Unis et en Suisse, dans le privé comme dans le public. Ses thématiques de recherche concernent le développement de méthodes d'imagerie non-invasives (Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) et Echographie) plus particulièrement pour les pathologies cardiovasculaires et au service de la prévention par le sport, l’activité physique et la nutrition. https://twitter.com/MagalieViallon

Cette co-animation entend s’appuyer sur une équipe large, représentative et ouverte dont nous continuerons de définir ensemble la forme organisationnelle. A très bientôt pour vous en présenter les talents !

Pour s’inscrire, proposer des projets-citoyens, suivre les évènements, proposer des thématiques de reflexion et de travail, nous contacter, c'est ici :

- Internet : https://en-marche.fr/comites/en-marche-saint-etienne

- Twitter : https://twitter.com/sainteenmarche

- Facebook : https://www.facebook.com/EnMarcheSaintEtienne/

L'équipe du Comité En Marche Saint-Etienne

Publié le 05 mai 2019 à 19:22:58 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

Les enseignes nationales boudent à nouveau Saint-Etienne!

Entre 2014 et fin 2017, j'avais notamment souhaité orienter l'action de la délégation commerce de la Ville de Saint-Etienne sur la promotion en direction des enseignes afin d’attirer de nouvelles marques qui faisaient défaut jusqu'alors à notre territoire.

Dans ce cadre, nous avons accueilli la revue spécialisée Sites Commerciaux, participé aux différents salons spécialisés (Salons Franchise Lyon, Paris, Mapic, Siec …), accueilli les rencontres régionales du commerce, reçu des investisseurs, co-organisé Viso commerce, conçu une plaquette de promotion du territoire, soutenu les porteurs de projets, accompagné les agents immobiliers...

Cette politique volontariste avait contribué à l'ouverture de dizaines d'enseignes dans notre ville dont la presse s'était beaucoup fait l'écho ces dernières années.

L'année 2018 aura malheureusement été marquée par un très fort repli des enseignes nationales avec très peu de nouvelles implantations malgré quelques ouvertures significatives comme Flying Tiger mais surtout des départs inédits d'enseignes qui ont décidé de quitter, purement et simplement Saint-Etienne : Maison Pozzoli, Cinna, S.Oliver, Geek Store, Beauty Success, Toys R Us Express, G Star, La Grande Recrée, Lucien et la Cocotte et plus récemment l'enseigne stéphanoise Gustum qui vient de fermer ses restaurants du côté de Bellevue et de Châteaucreux...

Ce repli devrait être confirmé par le traditionnel bilan annuel des ouvertures-fermetures réalisé en chaque début d'année par le Progrès.

Ce repli est particulièrement inquiétant alors même que les effets des manifestations des gilets jaunes ne se sont pas encore faits sentir, que nos indépendants souffrent également comme jamais et que le projet Steel voulu par le Maire arrive à grands pas.

Lionel Saugues

Publié le 23 février 2019 à 08:59:21 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

Communiqué de presse - Un plan Marshall pour le Commerce Stéphanois : pour une exonération totale de la TLPE et des taxes sur les enseignes pour les commerçants stéphanois en 2019 !

Un Plan Marshall pour le Commerce Stéphanois : pour une exonération totale de la TLPE et des taxes sur les enseignes pour les commerçants stéphanois en 2019 !

La crise des Gilets jaunes de ces dernières semaines aura grandement mise à mal le commerce de notre pays et bon nombre d'entreprises françaises.

La Confédération des Commerçants de France dont je suis Vice-Président délégué a évoqué sur les grands médias nationaux par l'intermédiaire de Francis Palombi une "véritable catastrophe" avec baisse du chiffre d'affaires de nos commerçants de centre-ville comprise entre 40 % et 70 % selon les corporations, qui plus est en pleine saison des achats de Noël, une période cruciale pour le commerce.

Saint-Etienne a été malheureusement particulièrement touchée pour cette série de violence. 

Dès le 9 décembre, j'avais publiquement demandé que la Ville prenne des mesures d'urgence afin d'apporter un peu d'oxygène à nos commerçants et artisans qui en ont particulièrement besoin et ce en complément du programme d'accompagnement des entreprises en difficultés voulu par le Gouvernement. https://www.economie.gouv.fr/mouvement-des-gilets-jaunes-accompagnement-des-entreprises

Je suis ravi que mon appel ait été entendu avec l'annonce le 13 décembre dernier de la mise en place d'un plan commerce comme dans de nombreuses autres villes de France : Paris, Bordeaux, Toulouse, Dijon...
Depuis plusieurs jours et malgré la mise en place de ces mesures ponctuelles, je suis interpellé par de nombreux commerçants et artisans qui m'ont fait part de leur forte inquiétude à propos de l'avenir de leurs activités l'année prochaine.

Dans ce contexte exceptionnel et compte tenu des enjeux pour l'avenir de notre centre-ville, il me semble impératif d'aller encore plus loin dans le soutien à nos commercants et artisans.
En plus d'une aide spécifique pour les commerçants non sédentaires, l'exonération au titre de l'année 2019 de la Taxe Locale sur la Publicité Exterieure (TLPE) et des taxes sur les enseignes pour l'ensemble des commerçants et artisans stéphanois semble la réponse la plus pertinente, équitable et cohérente. Elle serait par ailleurs conforme avec les promesses de campagne faite en 2014 par Gaël Perdriau au sujet de la TLPE.

Je me tiens bien évidemment à la disposition de M. le Maire pour soutenir avec force cette proposition dans l'intérêt de nos entreprises et au delà de toute posture partisane.

Lionel Saugues

Publié le 19 décembre 2018 à 15:57:16 dans Mon activité d'élu local | Commentaires (0) |

Saint -Etienne : Nouveau coup dur pour la Rue de la République!

Nouveau coup dur pour la Rue de la République

Ces dernières années, cette rue commerçante emblématique avait connu un léger regain d'activités dans sa partie basse notamment avec l'implantation de belles boutiques ou activités de services : 1909 Escape Game, Citya, Tapis Vert, Supercagette, Nounou Adom, Globule Rouge, L'Atelier du sourcil...

Ces ouvertures s'inscrivaient dans une dynamique que nous avions souhaitée initier autour des événements "République du design", "République des Livres" ou encore "République de Noël" dont la première édition avait vu le jour le 25 novembre 2017 avec pas moins de 9 neufs locaux utilisés et 11 associations mobilisées.

Depuis quelques mois maintenant, on assiste à une nouvelle série de dépôts de bilan ou d'annonces de fermetures : photographe, chausseur, transfert de Vapostore, boutique Cinna d'ici peu de temps...

Au regard de la situation et comme de nombreux stéphanois, je regrette que l'équipe municipale n'ait pas souhaité reconduire l'opération "République de Noël" et ne se mobilise plus suffisamment pour relancer cet axe pourtant si stratégique entre notre coeur de ville et le secteur de Chateaucreux.

Lionel Saugues

Publié le 25 novembre 2018 à 15:46:05 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

1| 2| 3| 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| 11| 12| 13| 14| 15| 16| 17| 18| 19| 20| 21| >>

Tous les derniers titres