Perdriau Girouette Irresponsable

Le maire de Saint Etienne et le président de Saint Etienne Métropole continue de s’enfoncer dans son déni et ses voltes faces indignes d’un élu local.

Après ses déclarations hors sol sur « les diners », ses soi-disant discussions entre amis, le maire de Saint Etienne refuse de signer la contractualisation avec l’Etat qui encadre les dépenses de fonctionnement des collectivités qui ont un budget de plus de 60M€.

Nous n’osons  pas évoquer la mise en scène place Jean Jaurès avec une pancarte indigne d’un édile par rapport à nos institutions. Et le maire de Saint Etienne s’étonne de ne plus être reçu ou écouter par le gouvernement !!!!

Ce contrat a été présenté en Avril, comme d’habitude, le maire, en tant que mauvais élève essaye de réagir et s’agite dans tous les sens quelques jours avant la date limite fixée au 30 Juin.

Alors qu’à ce jour, 53% des collectivités concernés ont signé comme Bordeaux, Nice, Perpignan, et Reims, 30% doivent le faire d’ici la fin de la semaine. Dominique Bussereau, président des départements de France, après discussion avec l’Etat, et oui c’est possible, a changé d’avis et lève son avis négatif.

Par rapport à Saint Etienne Métropole, le président emmène ses collègues dans le mur et s’enfonce sans réfléchir. En effet, si le contrat est signé, même en cas de dépassement du plafond des dépenses de fonctionnement, la pénalité éventuelle est moins importante qu’en cas de non signature, plus de 500 000€ d’écart.

Autre point : si une collectivité a baissé ses dépenses entre 2014 et 2016, elles sont intégrées dans la contractualisation. Or, le président de Saint Etienne Métropole a fait déraper ses dépenses sur les embauches de cabinets, 4 Directeurs généraux recrutés et qui partent, sur le budget communication et de représentations comme les vœux, et autres.

La note de conjoncture de la Banque Postale précise, pour l’ensemble des collectivités, que les dépenses de fonctionnement 2018 devraient progresser de 0,9% soit en dessous du seuil du contrat de 1,2% fixé par l’Etat.

Pourquoi Saint Etienne Métropole ne saurait pas le faire ? La réponse se trouve dans les arguments incohérents de son président qui s’agite dans tous  sens, au lieu de prendre ses responsabilités et de mettre en place des actions pour gérer le budget de sa collectivité

Le président de Saint Etienne Métropole condamnait les baisses sur les dotations de l’ancien gouvernement, l’Etat lui propose un contrat avec un engagement réciproque, responsable et il refuse encore et encore.

Publié le 21 juin 2018 à 17:35:26 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

La République en Marche de la Loire se structure

Samedi 10 mars 2018 était un jour important pour notre mouvement, La République en Marche de la Loire.

  • Important tout d'abord parce qu'après notre Congrès national du 27 novembre dernier, nous avons décidé de nous structurer autour de notre référent départemental Jean-Louis Gagnaire, de nos animateurs locaux et de nos 2 000 Marcheurs.
  • Important aussi parce que nous avons décidé d'unir nos forces et nos sensibilités au delà des clivages politiques traditionnels.
  • Important enfin parce que nous avons affiché notre ambition dans la perspective des prochaines échéances, notamment les élections européennes.

Ce sont les messages forts que nous avons souhaités donner lors de notre conférence de presse organisée ce matin à Saint-Etienne.

La journée a été également marquée par la tenue de notre Comité départemental et de notre Comité politique avant une rencontre avec nos concitoyens en présence de Aziz François Ndiaye Responsable national des actions terrain qui nous a fait le plaisir de venir échanger avec nous.

Si vous aussi, vous souhaitez peser à nos côtés dans les débats citoyens, assurez avec nous une présence terrain et trouver des solutions d'avenir en faisant émerger des projets pour nos territoires, n'hésitez pas à me contacter en message privé ou a vous adresser auprès de nos animateurs locaux.

Lionel Saugues

Publié le 11 mars 2018 à 07:19:25 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

Le 30 juin 2016, j'étais interviewé par Gilles Charles de Loire FM

Publié le 10 mars 2018 à 20:12:14 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

Election d'Emmanuel MACRON à la Présidence de la République



Je me félicite de l'élection d'Emmanuel MACRON face au Front National et lui souhaite beaucoup de réussite dans l'intérêt de notre pays.


Comme de nombreux français, j'ai célébré hier la victoire de notre nouveau Président de la République devant l'Esplanade du Louvre et le siège d'En Marche rue de l'abbé Groult.

Emmanuel MACRON a eu la capacité de rassembler les français au delà des clivages partisans et incarne aujourd'hui ce renouvellement politique tant attendu par nos concitoyens.

Lionel Saugues

Publié le 08 mai 2017 à 20:13:50 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

TRIBUNE - Avec plus de 200 élus locaux de la Droite, du Centre, ou indépendants, venus des 4 coins de la France, nous publions une tribune appelant à voter Emmanuel Macron

Nous, élus et acteurs locaux de la droite, du centre, ou indépendants, face au risque devenu réel d’un 2ème tour qui n’offrirait aux Français qu’un choix entre les extrêmes, avons décidé d’appeler ensemble les électeurs de sensibilités de droite ou du centre, sur chacun de nos territoires, à faire un choix de priorité et de responsabilité en se portant dès le 1er tour de l’élection présidentielle sur la candidature d’Emmanuel MACRON, le mieux placé pour donner des perspectives d’espoir au pays tout en faisant barrage aux extrêmes.
Retrouver la liste des signataires : https://tinyurl.com/SignTribMacron


Publié le 20 avril 2017 à 12:33:38 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

TRIBUNE «Des juppéistes de conviction avec Macron»

TRIBUNE «Des juppéistes de conviction avec Macron»

Le 12 avril 2017

Nous sommes des anciens responsables de comités de soutien à Alain Juppé pour la primaire de la droite et du centre, issus de la société civile ou élus, appartenant à un parti politique ou sans étiquette, de Lyon et du Rhône, de Grenoble et de l’Isère, de Saint-Etienne et de la Loire.

Nous avons rejoint Emmanuel Macron, le candidat à la présidentielle le plus proche de nos valeurs et de nos idées. Nous appelons à voter pour lui dès le premier tour, le 23 avril. Nous considérons en effet que la fidélité à nos convictions est plus importante que la seule logique d’appartenance à une «famille politique». L’obstination de François Fillon à se maintenir candidat, malgré sa mise en examen, alors qu’il s’était engagé à se retirer dans ce cas, a confirmé notre choix.

Outre le discrédit moral, qui entache la présidentialité du candidat, nous ne pouvons pas nous reconnaître sur le fond dans le projet de François Fillon, brutal et injuste en matière économique et sociale, conservateur et clivant sur les questions de société, ambigu et peu convaincant sur l’Europe, incertain et risqué sur les relations internationales. Nous sommes inquiets en particulier de la radicalisation de ses soutiens, notamment sous l’influence de Sens Commun, avec le risque de fracturation de notre société.

Nous soutenons Emmanuel Macron parce qu’il peut rassembler, au-delà des clivages partisans, la droite modérée, le centre et la gauche modérée, pour constituer cette «force centrale» attendue par une large majorité de français et nécessaire pour pouvoir réformer. C’était l’ambition présidentielle d’Alain Juppé : «apaiser, rassembler, réformer» !

Nous soutenons Emmanuel Macron parce qu’il a un projet économique et social fort et innovant, fondé sur la recherche du progrès, de la mobilité et de la justice sociale, libérant les énergies et protégeant les individus.

Nous soutenons Emmanuel Macron parce qu’il a une vision de la société ouverte et diverse, dans l’unité de la République, alliant humanisme et fermeté, en phase avec les aspirations d’une large majorité de français.

Nous soutenons Emmanuel Macron parce qu’il est sans ambiguïté le seul vrai pro-européen de cette présidentielle 2017, convaincu que notre destin national est indissociablement lié à celui de l’Union Européenne, à refonder et à renforcer, dans un monde aujourd’hui déstabilisé et confronté à un risque de conflit majeur.

Nous soutenons Emmanuel Macron parce qu’il a la stature d’un homme d’Etat. Il le confirme dans cette campagne par sa maturité et sa compréhension des sujets régaliens, notamment en matière de sécurité, de défense et de relations internationales. Son âge est un gage de dynamisme et de détermination.

Nous soutenons Emmanuel Macron parce qu’il a la capacité de constituer une majorité présidentielle à l’Assemblée Nationale, fondée sur le renouvellement, la parité, la probité, la compétence, lui permettant de mettre en œuvre son projet dans une dynamique d’unité nationale.

Nous sommes conscients que la victoire n’est pas acquise. L’enjeu est de mobiliser celles et ceux qui refusent le projet de François Fillon et désormais sa personne mais qui hésitent encore à rejoindre Emmanuel Macron, le candidat le plus proche de nos valeurs, de notre vision de la société et de nos idées.

La situation est grave, nationalement et internationalement. Les indécis ne peuvent pas se réfugier dans l’abstention ou le vote blanc car ce serait faire le jeu des extrêmes, principalement Marine Le Pen et le Front National, et désormais Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche. Ces 2 populismes irresponsables entraîneraient notre pays à la catastrophe, avec des projets socio-économiques et des visions sur l’Europe et l’international (Russie, Syrie) étonnamment convergents.

Nous appelons donc les «juppéistes de conviction» à nous rejoindre pour soutenir Emmanuel Macron et voter pour lui dès le 23 avril : il porte un projet d’espoir, il renouvelle les acteurs politiques, il veut moraliser la vie publique, il représente le meilleur rempart contre la menace aujourd’hui sérieuse des partis populistes d’extrême droite ou d’extrême gauche.

Nous avons une page Facebook très active «Des juppéistes de conviction avec Macron», que nous vous invitons à aimer, consulter et partager.
Nous avons une adresse e-mail lesjuppeistesavecmacron@gmail.com, que nous vous invitons à utiliser pour nous contacter.

  • Bernard CONSTANTIN
    Ancien responsable du comité n°1 AJ Lyon Rhône
    Animateur du pôle «Des juppéistes de conviction avec Macron»
    Membre du comité politique national d’En Marche !
  • Lionel SAUGUES
    Ancien responsable du comité AJ Saint-Etienne Loire
    Adjoint au maire de Saint-Etienne
  • Philippe GIBERT
    Ancien animateur du comité AJ Elus 69
    1er Adjoint au maire du 2ème Arrondissement de Lyon
  • Martine FAÏTA
    Ancienne responsable du comité AJ Nord-Isère
    Maire de Pont-Evêque
    VP Vienne Agglomération
  • Philippe BEDOURET
    Ancien responsable du comité AJ Grenoble Isère
  • Patrick VERON
    Ancien responsable du comité AJ Val de Saône
    Ex-comité AJ Elus 69
    Maire de Couzon au Mont d’Or
  • Guy GAMONET
    Ancien responsable du comité AJ Lyon Ouest
  • Corinne PRINCE
    Ancienne responsable du comité AJ Lyon Sud-Ouest
  • Jean-Luc DA PASSANO
    Ex-comité AJ Lyon Rhône et comité AJ Elus 69
    Maire d’Irigny
    VP Métropole de Lyon
  • Mokrane KESSI
    Ancien responsable du comité AJ Lyon Sud-Est
    Président de l’association France des Banlieues
  • Leïla ARFAOUI
    Ancienne responsable du comité AJ Lyon 8ème
  • Odile de EGEA
    Ancienne responsable du comité AJ Villeurbanne
  • François-Xavier PENICAUD
    Ex-comité AJ Elus 69
    Conseiller régional Auvergne Rhône-Alpes (majorité)
  • Antoine FOUILLOUX
    Ancien responsable Jeunes AJ Saint-Etienne Loire
  • Carine FRAPPA-ROUSSE
    Ex-comité AJ Elus 69
    Adjointe au maire de Vernaison
  • Jean-Charles SIMIAND
    Ex-comité AJ Grenoble Isère
    Ancien conseiller régional Rhône-Alpes
  • Claude STEMPFELET
    Ancien délégué AJ Sud-Isère Matheysine
  • Marie-Claire NEPI
    Ex-comité AJ Grenoble Isère
    Ancienne adjointe au maire de Grenoble
  • Xavier FRANCISCO
    Ex-comité AJ Nord-Isère (Bourgoin)
    Conseiller municipal de Nivolas Vermelle

Publié le 14 avril 2017 à 11:30:01 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

Emmanuel Macron, candidat 'En Marche

Je me félicite qu'Emmanuel Macron, candidat 'En Marche" aux élections présidentielles, ait fait le choix de mettre le commerce et l'artisanat au coeur de sa statégie.

Je vous invite à découvrir ses principales mesures en faveur de ce secteur d'activité essentiel pour notre pays et nos territoires.

Lionel Saugues

Publié le 10 avril 2017 à 18:34:59 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

1| 2| 3| 4| 5| >>

Tous les derniers titres