Le commerce stéphanois relève la tête depuis 2 ans!



Très heureux de découvrir hier la "Une" du Progrès.
Après les années noires de 2010 à 2014, le commerce stéphanois relève enfin depuis 2 ans la tête avec plus d'ouvertures que de fermetures de magasins.
L'année 2015 a même été une année quasi record en terme de créations de magasins sur notre ville et ce depuis 10 ans !
En 2016, nous avons également connu le rythme de fermetures le plus bas depuis 2005.

Cette embellie a débuté en 2014, avev de l'arrivée de notre équipe municipale et ce malgré un contexte particulièrement inquiétant pour le commerce de la plupart des villes de France.
Ce 1er bilan doit nous inciter à poursuivre et amplifier la politique volontariste que nous avons initiée il y a maintenant 3 ans et dont vous retrouverez sur mon blog des éléments plus détaillés : http://www.i-saintetienne.com/assos-223-date-2016-08-07-bil…

Ce bilan doit nous inciter également à continuer à mobiliser au sein de la Ville des moyens encore plus importants au profit de nos commerçants indépendants qui représentent l'âme de nos quartiers et de nos centres-villes. Il convient également de multiplier les contacts avec les grands acteurs du commerce français comme je le fais dans le cadre de mes différentes fonctions nationales afin de promouvoir notre territoire et nos entreprises.

Je profite de ce message pour remercier très sincèrement l'ensemble des équipes de la Direction du Commerce et de l'Artisanat de la Ville qui nous accompagnent au quotidien ainsi que mes collègues Caroline Montagnier, Eric Bargain et Alain Schneider.

Il ne s'agit pas, pour autant, de crier victoire. Nous rencontrons encore beaucoup trop de commerçants stéphanois en grande difficulté malgré leur investissement personnel. Nous souffrons encore d'un taux de vacance commerciale encore trop important également dans certaines rues de la Ville.

Restons mobilisés tous ensemble : équipe municipale, chambres consulaires, unions commerciales, entreprises et clients pour faire en sorte que Saint-Etienne et son commerce retrouvent définitivement ses couleurs !

Lionel Saugues

Publié le 21 janvier 2017 à 12:20:02 dans Mon activité d'élu local | Commentaires (0) |

Les Marchés Stéphanois fêtent l'hiver !

Nous avons lancé à Carnot, vendredi 16 décembre, l'opération "Les Marchés fêtent l'Hiver" qui se poursuivra les 17 et 18 décembre. Avec mes collègues élus Caroline Montagnier, Eric Bargain, Alain Schneider et notre Maire, Gaël Perdriau, nous avons souhaité initier avec la collaboration de l’ Association pour le Développement et la Promotion des Marchés (ADPM) des actions de dynamisation du commerce non sédentaire.

Un grand merci au chef Malik Tizghat, du restaurant le Nouai-Borfa Jean Jaurès, qui a accepté gentiment d'être présent durant toute la matinée pour faire goûter son délicieux velouté de courges au Comté aux habitants du quartier.

Cette opération se poursuivit samedi 17 décembre sur le Marché du cours Fauriel pour s’achever le dimanche 18 décembre à Bellevue. Au programme, la découverte de nouvelles spécialités, une tombola et une chasse aux trésors !

Pour mémoire, nous avions déjà conduit en juin dernier, une opération similaire sur certains de nos marchés.

Cette action vient compléter les actions de dynamisation du commerce non sédentaire initiées il y a 2 ans 1/2 lors de notre arrivée :

  • sollicitation de l'Association M Ton Marché en soutien de la Ville,
  • étude globale sur les marchés stéphanois,
  • organisation d'événementiels,
  • campagne de communication,
  • formation des équipes,
  • nouveau règlement des marchés en cours de finalisation,
  • proximité et relations avec les syndicats des marchés...

Tout ceci s'inscrit dans le cadre de notre politique ambitieuse et inédite en faveur du soutien au commerce stéphanois qui comprend plusieurs volets :

  • rencontres et écoute sur le terrain,
  • développement d'événements commerciaux,
  • soutien aux unions commerciales,
  • accueil de porteurs de projets indépendants,
  • mobilisation d'enseignes nationales,
  • lutte contre la vacance commerciale,
  • aide à l'investissement des Commerçants,
  • développement du design dans les commerces, terrasses
  • ...

Lionel Saugues

Publié le 17 décembre 2016 à 10:35:56 dans Mon activité d'élu local | Commentaires (0) |

Premier bilan de notre action en matière de développement de l’attraction du commerce après nos 2 premières années de mandat


Je vais essayer de résumer de manière succincte les actions qui ont été conduites pour le développement et l’amélioration de l’attraction du commerce de notre belle ville de Saint-Etienne depuis notre élection au printemps 2014.
Cette présentation s’articulera au travers de trois thématiques :

  1. La stratégie de développement commercial qui s’appuie sur un plan d’actions en faveur du commerce et de l’artisanat qui compte 9 objectifs
  2. Les actions conduites en matière d’occupation du domaine public pour le développement et l’amélioration de l'attractivité du commerce de notre belle ville,
  3. Les actions conduites en matière de gestion, de développement et d’animation des marchés forains.   

1. Outils stratégiques pour le suivi de l’activité commerciale
Des outils stratégiques ont été élaborés ceci afin de pouvoir suivre l’activité commerciale et artisanale (Veille documentaire pour le suivi de l’activité des enseignes ; tableau répertoriant les projets d’enseignes et des franchises susceptibles de s’implanter ; document de suivi des porteurs de projet accueillis par la Ville ; suivi des ouvertures et fermetures de commerces ; traitement des différents problèmes rencontrés par les commerçants ; …). 

Urbanisme et immobiliercommercial  
En matière d’urbanisme et d’ immobilier commercial la Ville est présente au côté du SCOT Sud-Loire et Saint-Etienne Métropole pour planifier un développement équilibré du commerce au niveau de la zone de chalandise. Par ailleurs nous participons aux différentes Commission Départementale d'Aménagement Commercial (CDAC) et travaillons avec nos collègues en charge du Plan Local d’Urbanisme (PLU) à son adaptation aux enjeux du commerce actuel.   

Rencontre avec les agents immobiliers 
Pour fluidifier le marché immobilier commercial local nos travaillons en lien étroit au quotidien avec les professionnels de l'immobilier. 

Relations avec les franchises et enseignes et porteurs de projet 
Notre délégation participe à la promotion auprès des enseignes et autres acteurs commerciaux nationaux afin d’attirer des investissements et de positionner notre Ville comme pôle leader de la zone de chalandise. Dans ce cadre nous avons accueilli la revue spécialisée Sites Commerciaux (octobre), participé aux différents salons spécialisés (Franchise Lyon et Paris…), accueilli les rencontres régionales du commerce (octobre), des investisseurs, Viso commerce…
Afin de pouvoir répondre au mieux aux demandes de nos interlocuteurs nous avons réalisé en novembre dernier une plaquette de promotion du territoire.
En 2015, par exemple, nous avons accompagné 36 enseignes pour à 18 ouvertures effectives (Monoprix, Adidas, Kiko, Bagelstein, G-Star, Carrefour Market, Les Contrebandiers… ).
Soucieux de faciliter l'installation endogène et exogène des porteurs de projets indépendants sur son territoire, la Ville de Saint-Etienne accueilli et accompagné 43 porteurs de projet pour l'année 2015.
Côté outils, la Ville a recensé les professionnels de l’immobilier commercial ce qui permet d’accompagner les porteurs de projet dans leur recherche d’un local ou d’informations. Une plaquette répertoriant les chiffres clés du commerce a également été élaborée en novembre , un guide pratique à destination des commerçants et artisans est en cours d’élaboration. 
Nous conduisons des actions afin de lutter contre la propagation de la vacance commerciale des artères stratégiques. La rue de la République ainsi fait l'objet d'un diagnostic-action. 

Développement de liens de proximité avec les acteurs du commerce 
La Ville entretient des liens étroits avec les commerçants et artisans du territoire dans leur quotidien. Une centaine de demandes qui ont été enregistrées et traitées en 2015  et on fait l’objet d’un suivi. Plusieurs moment privilégiés avec les commerçants et partenaires locaux ont été  organisés :

  • Accueil à Saint-Etienne des vœux de la Maison de la boulangerie en janvier,
  • Visites guidées Biennale Internationale Design en partenariat avec Saint-Etienne Tourisme en avril (70 invités),
  • Soirée privée Festival Paroles & Musique en juin (10 associations et partenaires présents),
  • Journée de course à l'hippodrome de Saint-Galmier en octobre.

Conseil Consultatif du Commerce 
Après un travail d’analyse conduit en 2015, la délibération et le règlement relatifs à la mise en place du Conseil Consultatif du Commerce ont été voté en mars dernier.
Pour mémoire, cette instance d’échange regroupe l’ensemble des acteurs du commerce (fédération de commerçants, management de centre ville, consulaires, grande distribution, centres commerciaux, professionnels de l’immobilier commercial, représentants des marchés forains…). 

Professionnalisation du tissu commercial et artisanal 
La collectivité soutient la professionnalisation des associations de commerçants et artisans. Ceci s’est traduit par la mise en œuvre d'un conventionnement et de l'octroi de subvention pour Sainté Centre-Ville  et la FASCAPS.
Par ailleurs, en 2015, 12 unions commerciales (dont 4 nouvelles associations ou structures réactivées) ont été techniquement et financièrement accompagnées

Commerce & design et concours Commerce Design 
2015, aura été marquée comme l'année du lancement du premier City Guide Design Saint-Etienne (distribué à 15 000 exemplaires) et la diffusion en janvier/février d'autocollants Saint-Etienne Ville de Design UNESCO à près de 800 commerces ce qui a permis aux commerçants de valoriser le design auprès de leur clientèle.
Plus de 825 commerçants et artisans ont participé à leur niveau à la Biennale, d'une part avec la réalisation et la diffusion de décorations de vitrines. D'autre part, la Ville et Sainté Centre-Ville ont noué un partenariat pour proposer l'exposition OFF "Saint-Etienne Box!" associant 125 commerçants de l'hypercentre sous le commissariat de Maud Rondard (agence des designers).
L’édition 2015 du concours Commerce Design Saint-Etienne avec ses 44 candidats (soit + 100% par rapport à l'édition précédente) témoigne de l'appropriation du design par le monde du commerce qui y voit un véritable levier d'attractivité.
La soirée de remise des prix du 3 novembre qui a accueilli 220 personnes (contre 150 lors de l'édition 2013) a permis de dévoiler les 10 lauréats "Grands prix du jury" et les 5 "Coups de cœur du jury".
La refonte du programme de communication et l'introduction de tablettes numériques pour permettre au grand public de voter directement dans les établissements lauréats ont contribué à développer l'image du concours au niveau local et national. En témoigne les 5 767 votes reçus dans le cadre du jeu-concours "Mon Commerce Design Préféré 2015" soit + 45% par rapport à 2013. 

Ventes en liquidation 
Enfin, depuis juin 2014, afin de mettre en œuvre le décret du 2 juin 2014, nous assurons l'instruction des demandes d'autorisation de ventes en liquidation (25 dossiers en 2015).

2. Les actions conduites en matière d’occupation du domaine public pour le développement et l’amélioration de l'attractivité du commerce de notre belle ville de Saint-Etienne depuis notre élection au printemps 2014. 
Notre délégation s’est fortement mobilisée pour faire de l'occupation commerciale du domaine public un véritable levier de dynamisation de notre Ville avec par exemple un nouveau règlement dont l'objectif est d'encadrer les activités commerciales, tout en incitant les professionnels à développer la qualité et le design dans les concepts commerciaux et le mobilier déployé sur nos places.
En matière d'occupation commerciale du domaine public, notre délégation à la charge des terrasses des cafés et restaurants, des étalages des commerces, du Marché de Noël, de la braderie, des cirques, des ventes ambulantes, des vide-greniers ou encore des kiosques.  

Positionner les terrasses comme une vecteur de l’animation de notre Ville 
Saint-Etienne compte un peu plus de 350 terrasses de cafés et restaurants et plus de 80 étalages. Ces activités étaient réglementées par un arrêté municipal qui datait de 2004. Afin de traduire notre volonté municipale de dynamiser le centre-ville et de promouvoir le commerce, nous avons établi un nouveau règlement qui tend à répondre aux attentes des professionnels des métiers concernés. Ce nouveau règlement est entré en vigueur fin décembre 2015. Nous avons, par ailleurs, adressé en mars 2016 à tous les professionnels concernés une copie de ce document qui a fait l'objet de concertations avec les associations de commerçants, les organisations professionnelles et les chambres consulaires. Une charte viendra, courant 2016, compléter ce nouveau règlement d'occupation du domaine public.
Ce règlement comporte des améliorations indéniables pour les restaurateurs et débitants de boissons avec notamment l’autorisation de pouvoir utiliser les terrasses toute l’année jusqu’à 1 heure du matin, mobilier rangé ; d'installer des chauffages de terrasse, des brumisateurs, des appareils d'éclairage (sous réserve d'autorisation) ; d'installer des écrans transparents avec une hauteur maximale de 1m50 ; des bacs à fleurs avec une hauteur maximale de la végétation de 1m50 ; des comptoirs de desserte (sous réserve d'autorisation)…
Enfin, une gouvernance est instituée, via un Comité d'agrément (élus, services, partenaires), pour traiter des questions relevant de l'application du règlement.

Grande Braderie
La Grande Braderie, qui se déroule sur plusieurs jours qu mois de juin, réunit chaque année environ 250 commerçants (sédentaires et non sédentaires). Un travail est réalisé afin de positionner cette braderie comme un événement incontournable avec la mise en place d’animations qualitatives (un village de produits alimentaires, des animations associatives…).

Ventes ambulantes
Deux sites pour les Food-Trucks 
Des emplacements, à la Chauvetière et sur l'Esplanade Bénevent au Technopole, ont été mis en service pour accompagner le développement de Food-Trucks sur notre ville. Par ailleurs, en lien avec la nouvelle association Sainte Street Food, cette nouvelle forme de restauration trouve aussi sa place dans le cadre d'animations développées par la Ville. Notre politique municipale en matière de Food-Trucks a été saluée par la venue de l'équipe de tournage de l'émission "Mon Food Truck a la Clé". 

Stade Geoffroy Guichard
Un appel à projet pour l'attribution des emplacements de restauration rapide autour du stade Geoffroy Guichard a été lancé en 2015 avec pour objectif d'offrir un service de restauration rapide diversifié et qualitatif. 
Il a permis à un comité de sélection de choisir 15 concepts de restauration rapide et de food trucks sur les nombreuses offres reçues. Une convention d'occupation du domaine public d’une durée de 2 ans a été établie pour chacun des emplacements concernés.  

Vide-greniers 
La Ville de Saint-Etienne organise par exemple un vide-greniers sur la base nautique de Saint Victor sur Loire, étudie les dossiers des demandes formulées par les associations et apporte un soutien logistique pour certaines de ces opérations comme celui organisé par les commerçants de Terrenoire (120 participants).

Ventes au déballage 
Plus de 60 déclarations préalable de ventes au déballage ont été enregistrées en 2015. 

Kiosques
Nous assurons la gestion de 5 structures «type» kiosque dans le centre-ville dont trois abritent des activités de restauration, de vente de fleurs ou de gravures et de clés.

Deux autres structures sont implantées dans des parcs publics (Europe, Parc J. Marc) et abritent des activités ludiques et accessoirement de la restauration rapide.
Enfin des kiosques de type «événementiels», comme le "Container Weiss" sur le parvis de la gare de Châteaucreux, peuvent être autorisés.

Structures et bâtiments municipaux
Dans le cadre du bâtiment nouvellement construit sur les dépendances de la base nautique de Saint Victor sur Loire, une procédure de mise en concurrence pour 2 points de restauration, type snacks, a été mise en place suivant un cahier des charges établi par nos services. Deux candidats ont été retenus via l’établissement d'une convention pour une durée de 5 ans.

Marché de Noël 
Notre Marché Noël a été créé en 1995. Il se déroule traditionnellement sur la Place de l'Hôtel de Ville et débute la dernière semaine du mois de novembre pour se terminer à la fin du mois de décembre.
En 2015, nous avons conduit un travail pour positionner cet événement comme l’un des plus attractifs de la région Auvergne-Rhône-Alpes ceci afin d’attirer un public toujours plus nombreux en Coeur de Ville. Dans ce cadre, nous avons retenu plusieurs axes :

  • Créer un véritable parcours au sein du Marché de Noël avec de nombreux artisans pour renforcer l'authenticité des produits proposés et la convivialité des lieux,
  • Accentuer la décoration et l'éclairage pour donner à l'ensemble une atmosphère toujours plus festive et féerique notamment, par la symbolisation des entrées de celui-ci sous forme d'arches lumineuses,
  • Développer sur la place Dorian une nouvelle offre et des animations.

Ainsi, avec 62 chalets occupés en 2015 (soit + 59% par rapport à 2014), un container Weiss et un food truck de foie gras, des nocturnes commerciales et de nouvelles activités (Sainté Shopping, Cadeau Maestro,...) le Marché de Noël a contribué à attirer un public nombreux qui a également profité aux rues commerçantes alentours.
Nous avons également mis en place un programme d’animations avec un tipi de 5 mètres de diamètre qui a accueilli les mercredis, samedis, dimanches et tous les jours de vacances scolaires des jeux. Des nocturnes rythmées par des animations musicales stéphanois les 4, 5, 12 et 19 décembre jusqu'à 21 heures. Un calendrier de l'avent, du 1er au 24 décembre à 18 heures. Le Père Noël a distribué 100 kg de papillotes offertes par Weiss. L'atelier du Père Noël qui a fonctionné les samedis 5, 12 et 19 décembre de 14 à 19 heures, Un concours de dessin qui a été proposé aux enfants tous les jeudis, vendredis, samedis et dimanches de 14 à 18 heures.

Cirques 
Nous avons souhaité élaborer une procédure écrite qui définit clairement les exigences spécifiques requises par notre Ville pour l'accueil de cirques. Ce document est destiné aux professionnels et a été établi conjointement par les services municipaux, métropolitains et de l’Etat impactés par l’accueil de ce type de spectacles (normes réglementaires et sanitaires, sélection de la qualité des événements).
Par ailleurs nous avons réaménagé (nivellement – compactage) le terrain municipal chargé d’accueillir ces spectacles. Enfin, nous avons établi un calendrier annuel afin de limiter au nombre de 2 ce type de spectacles pour une meilleure qualité et un respect soutenu de la condition animale. En 2015 et en 2016, les cirques Pinder et Le Cirque d'Hiver/Bouglione ont décidé de faire confiance à notre ville.

3. Les actions conduites en matière de gestion, de développement et d’animation des marchés forains depuis notre élection au printemps 2014.
Notre délégation a souhaitée faire de nos marchés forains un véritable levier de dynamisation de notre ville avec par exemple la refonte en cours du règlement des marchés forains, la mise en place d’animations… 

Quelques chiffres 
59 marchés forains se déroulent chaque semaine sur 27 sites de la ville avec plus de 450 forains abonnés. Une quinzaine d’agents municipaux assurent le bon fonctionnement de ces derniers. 

Propreté des marchés 
Nous avons travaillé à l’amélioration et au fonctionnement de nos fins de marchés (tri, collecte des déchets, nettoiement de l'espace public, horaires de départ des forains).  En premier lieu nous avons conduit, à partir de juin 2015, une opération sur le marché de Jacquard (4 fois par semaine) qui a été étendue en septembre au marché de Bellevue (3 fois par semaine) puis début 2016 au marché Carnot. Cette action concernera ensuite les autres marchés de la ville. 
Pour cela nous avons mobilisé les services concernés (Direction Emploi Commerce Economie, Cadre de Vie, Police Municipale et BEPP, Saint-Etienne Métropole) et bien entendu associé les forains et leurs représentants. Les agents des services précités évaluent en fin de marché la propreté du lieu et remplissent ensemble une fiche qui a pour objectif d’identifier les points qu’il convient (si nécessaire) d’améliorer. Les forains sont partie prenante de la démarche.  
Cette procédure a permis pour les marchés concernés d’obtenir de bons résultats en matière de propreté et de fonctionnement de ces marchés.

Etude sur les marchés 
En septembre 2015, suite à la consultation lancée par nos services, nous avons recruté une assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO) afin de développer nos marchés forains. Il s’agissait pour nous d’avoir un diagnostic précis, d’être accompagné dans l’élaboration de notre nouveau règlement, de former nos placiers et de développer des animations.  

Réorganisation de Marchés
Afin d’obtenir un meilleur équilibre entre l'offre et la demande et une diversité des produits présentés à la vente nous avons en concertation avec les commerçants fréquentant le marché de Montreynaud réorganisé le marché.
Pour le Marché Carnot, du dimanche nous avons supprimé quelques emplacements de passagers pour mettre fin à la gêne occasionnée à la desserte des propriétés riveraines liées au stationnement de véhicules forains.
Enfin, nous avons procédé à la réfection du réseau électrique du Marché du cours Fauriel pour un meilleur confort des forains du marché. Il s’agissait d'augmenter la puissance des bornes utilisées par les forains car les équipements des commerçants sont de plus en plus sophistiqués et nécessitent plus de puissance électrique. 

Positionner les marchés forains comme vecteurs d’animation, de «bien manger» et de «bien consommer» mais aussi dynamiser et promouvoir nos marchés
C’est ainsi que nous avons participé les 15, 16 et 18 juin dernier à la Fête des Fruits et des Légumes Frais sur les secteurs de Jacquard, Bellevue et Albert Thomas.
Cet évènement mis en place par l’interprofession des fruits et légumes frais proposait aux petits et grands, aux familles de (re)découvrir les fruits et légumes frais d’une manière ludique, festive et conviviale à travers de nombreuses animations, des dégustations (préparations à base de fruits et légumes frais préparées par un chef stéphanois) et des ateliers ("rempotage" d'un plant de menthe aromatique à emporter à la maison par l'association des Jardins Volpette ; "garde la pêche avec les fruits et légumes frais" pour découvrir leurs bienfaits par la ligue contre le cancer 42 ; "dans tous les sens" pour une découverte sensorielle des fruits et légumes frais par le service santé publique.

Lionel Saugues 

Publié le 07 août 2016 à 15:00:16 dans Mon activité d'élu local | Commentaires (0) |

La chronique de Lionel Saugues



En complément de mes billets des 5 et 10 avril, voici un complément sur les actions que nous avons conduites en matière de gestion, de développement et d’animation des marchés forains depuis notre élection au printemps 2014.


Pour mémoire, notre délégation s’est donnée les moyens de faire de nos marchés forains un véritable levier de dynamisation de notre ville avec par exemple la refonte en cours du règlement des marchés forains, la mise en place d’animations

Quelques chiffres
59 marchés forains se déroulent chaque semaine sur 27 sites de la ville avec plus de 450 forains abonnés. Une quinzaine d’agents municipaux assurent le bon fonctionnement de ces derniers.

Propreté des marchés
Nous avons travaillé à l’amélioration et au fonctionnement de nos fins de marchés (tri, collecte des déchets, nettoiement de l'espace public, horaires de départ des forains).

En premier lieu nous avons conduit, à partir de juin 2015, une opération sur le marché de Jacquard (4 fois par semaine) qui a été étendue en septembre au marché de Bellevue (3 fois par semaine) puis début 2016 au marché Carnot. Cette action concernera ensuite les autres marchés de la ville.
Pour cela nous avons mobilisé les services concernés (Direction Emploi Commerce Economie, Cadre de Vie, Police Municipale et BEPP, Saint-Etienne Métropole) et bien entendu associé les forains et leurs représentants.
Les agents des services précités évaluent en fin de marché la propreté du lieu et remplissent ensemble une fiche qui a pour objectif d’identifier les points qu’il convient (si nécessaire) d’améliorer. Les forains sont partie prenante de la démarche.
Cette procédure a permis pour les marchés concernés d’obtenir de bons résultats en matière de propreté et de fonctionnement de ces marchés.

Etude sur les marchés
En septembre 2015, suite à la consultation lancée par nos services, nous avons recruté une assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO) afin de développer nos marchés forains. Il s’agissait pour nous d’avoir un diagnostic précis, d’être accompagné dans l’élaboration de notre nouveau règlement, de former nos placiers et de développer des animations.

Réorganisation de Marchés
Afin d’obtenir un meilleur s
équilibre entre l'offre et la demande et une diversité des produits présentés à la vente nous avons en concertation avec les commerçants fréquentant le marché de Montreynaud réorganisé le marché.
Pour le Marché Carnot, du dimanche nous avons supprimé quelques emplacements de passagers pour mettre fin à la gêne occasionnée à la desserte des propriétés riveraines liées au stationnement de véhicules forains.
Enfin, nous avons procédé à la réfection du réseau électrique du Marché du cours Fauriel pour un meilleur confort des forains du marché. Il s’agissait d'augmenter la puissance des bornes utilisées par les forains car les équipements des commerçants sont de plus en plus sophistiqués et nécessitent plus de puissance électrique. 

Positionner les marchés forains comme vecteurs d’animation, de «bien manger» et de «bien consommer» mais aussi dynamiser et promouvoir nos marchés
C’est ainsi que nous avons participé les 15, 16 et 18 juin dernier à la Fête des Fruits et des Légumes Frais sur les secteurs de Jacquard, Bellevue et Albert Thomas.
Cet évènement mis en place par l’interprofession des fruits et légumes frais proposait aux petits et grands, aux familles de (re)découvrir les fruits et légumes frais d’une manière ludique, festive et conviviale à travers de nombreuses animations, des dégustations (préparations à base de fruits et légumes frais préparées par un chef stéphanois) et des ateliers ("rempotage" d'un plant de menthe aromatique à emporter à la maison par l'association des Jardins Volpette ; "garde la pêche avec les fruits et légumes frais" pour découvrir leurs bienfaits par la ligue contre le cancer 42 ; "dans tous les sens" pour une découverte sensorielle des fruits et légumes frais par le service santé publique.

Lionel Saugues

Publié le 04 août 2016 à 11:03:30 dans Mon activité d'élu local | Commentaires (0) |

Le trophée du Coquelicot d’Or du Réseau des Centres-Villes Durables et de l’Innovation remis à la ville de Saint-Etienne pour son action proactive en matière de commerce



Jeudi 9 Juin, à 19 heures, Centre-Ville en Mouvement a remis aux 80 premières collectivités membres de son Réseau des Centres-Villes Durables et de l’Innovation, dont la Ville de Saint-Etienne, le prix du Coquelicot d’Or dans le lieu prestigieux du Musée des Beaux-Arts de Rennes, dans le cadre de la 11e édition des Assises Nationales du Centre-Ville.

Par ce prix du Coquelicot d’or, Centre-Ville en Mouvement souhaite récompenser les collectivités qui ont intégré ce Réseau et qui ont affiché une volonté manifeste d’accompagner au quotidien le renouveau de leurs centres-villes.

Cette distinction récompense le travail engagé par notre délégation depuis plus de deux ans, avec mes amis et collègues Caroline Montagnier et Eric Bargain, qui commence à porter ses fruits malgré un contexte économique, sécuritaire et social (grèves, manifestations a répétition) national extrêmement inquiétant et une nécessité de retrouver en centre-ville un plaisir shopping de qualité (propreté, sécurité, stationnement, circulation, habitat…).

Le trophée du Coquelicot d’Or met à l'honneur les collectivités membres du Réseau, qui œuvrent au quotidien pour le renouveau de leur cœur de ville. Ce prix salue l’ensemble des démarches proactives et valorise les différents projets et actions conduites.

Pour mémoire, depuis 2005, Centre-Ville en Mouvement, groupement d’élus et de parlementaires, a pour objectif de développer le Réseau des Centres-Villes Durables et de l’Innovation, œuvrant pour le renouveau des cœurs de villes. Le groupement est structuré dans son Bureau par des collèges de Maires, de consulaires, de Hauts Fonctionnaires, de chercheurs, d'associations de commerçants…

Par ailleurs, Centre-Ville en Mouvement a créé le Réseau des Centres-Villes Durables et de l'Innovation qui favorise le partage d’informations, et les échanges de bonnes pratiques dans des domaines divers, tels que le commerce, la logistique urbaine, la mobilité, l'énergie, l'urbanisme, les nouvelles technologies, le développement durable.

Lionel Saugues

Publié le 10 juin 2016 à 12:57:25 dans Mon activité d'élu local | Commentaires (0) |

La chronique de Lionel Saugues

                 

C'est avec un grand plaisir que j'ai participé mardi 13 avril dernier au Comite Directeur de la Confédération des Commerçants De France a l'invitation de mon ami Francis Palombi, President de cette importante structure qui se bat au quotidien en faveur de nos centres-villes.

Une belle occasion de présenter la politique active conduite par notre équipe municipale mais aussi d'évoquer la situation du commerce en France dans le cadre de mes fonctions d'Administrateur de Centre-Ville en Mouvement et de President de l'Observatoire national du Commerce et de l'Artisanat.

Lionel Saugues 

Publié le 13 avril 2016 à 20:00:26 dans Mon activité d'élu local | Commentaires (0) |

La chronique de Lionel Saugues

En complément de mon billet du 5 avril dernier, voici résumé de manière succincte les actions qui ont été conduites en matière d’occupation du domaine public pour le développement et l’amélioration de l'attractivité du commerce de notre belle ville de Saint-Etienne depuis notre élection au printemps 2014.
Mon dernier billet sera, dans les prochains jours, consacré aux marchés forains.

Préambule 
Notre délégation s’est donnée les moyens pour faire de l'occupation commerciale du domaine public un véritable levier de dynamisation de notre Ville avec par exemple un nouveau règlement dont l'objectif est d'encadrer les activités commerciales, tout en incitant les professionnels à développer la qualité et le design dans les concepts commerciaux et le mobilier déployé sur nos places.

En matière d'occupation commerciale du domaine public, notre délégation à la charge des terrasses des cafés et restaurants, des étalages des commerces, du Marché de Noël, de la braderie, des cirques, des ventes ambulantes, des vide-greniers ou encore des kiosques.

Positionner les terrasses comme une vecteur de l’animation de notre Ville
Saint-Etienne compte un peu plus de 350 terrasses de cafés et restaurants et plus de 80 étalages. Ces activités étaient réglementées par un arrêté municipal qui datait de 2004. Afin de traduire notre volonté municipale de dynamiser le centre-ville et de promouvoir le commerce, nous avons établi un nouveau règlement qui tend à répondre aux attentes des professionnels des métiers concernés. Ce nouveau règlement est entré en vigueur fin décembre 2015. Nous avons, par ailleurs, adressé en mars 2016 à tous les professionnels concernés une copie de ce document qui a fait l'objet de concertations avec les associations de commerçants, les organisations professionnelles et les chambres consulaires. Une charte viendra, courant 2016, compléter ce nouveau règlement d'occupation du domaine public.

Ce règlement comporte des améliorations indéniables pour les restaurateurs et débitants de boissons avec notamment l’autorisation de pouvoir utiliser les terrasses toute l’année jusqu’à 1 heure du matin, mobilier rangé ; d'installer des chauffages de terrasse, des brumisateurs, des appareils d'éclairage (sous réserve d'autorisation) ; d'installer des écrans transparents avec une hauteur maximale de 1m50 ; des bacs à fleurs avec une hauteur maximale de la végétation de 1m50 ; des comptoirs de desserte (sous réserve d'autorisation)…

Enfin, une gouvernance est instituée, via un Comité d'agrément (élus, services, partenaires), pour traiter des questions relevant de l'application du règlement.

Grande Braderie
La Grande Braderie, qui se déroule sur plusieurs jours qu mois de juin, réunit chaque année environ 250 commerçants (sédentaires et non sédentaires). Un travail est réalisé afin de positionner cette braderie comme un événement incontournable avec la mise en place d’animations qualitatives (un village de produits alimentaires, des animations associatives…).

Ventes ambulantes

  • Deux sites pour les Food-Trucks 

Des emplacements, à la Chauvetière et sur l'Esplanade Bénevent au Technopole, ont été mis en service pour accompagner le développement de Food-Trucks sur notre ville. Par ailleurs, en lien avec la nouvelle association Sainte Street Food, cette nouvelle forme de restauration trouve aussi sa place dans le cadre d'animations développées par la Ville. Notre politique municipale en matière de Food-Trucks a été saluée par la venue de l'équipe de tournage de l'émission "Mon Food Truck a la Clé".

Stade Geoffroy Guichard
Un appel à projet pour l'attribution des emplacements de restauration rapide autour du stade Geoffroy Guichard a été lancé en 2015 avec pour objectif d'offrir un service de restauration rapide diversifié et qualitatif.
Il a permis à un comité de sélection de choisir 15 concepts de restauration rapide et de food trucks sur les nombreuses offres reçues.
Une convention d'occupation du domaine public d’une durée de 2 ans a été établie pour chacun des emplacements concernés.

Vide-greniers 
La Ville de Saint-Etienne organise par exemple un vide-greniers sur la base nautique de Saint Victor sur Loire, étudie les dossiers des demandes formulées par les associations et apporte un soutien logistique pour certaines de ces opérations comme celui organisé par les commerçants de Terrenoire (120 participants).

Ventes au déballage 
Plus de 60 déclarations préalable de ventes au déballage ont été enregistrées en 2015.

Kiosques
Nous assurons la gestion de 5 structures «type» kiosque dans le centre-ville dont trois abritent des activités de restauration, de vente de fleurs ou de gravures et de clés.
Deux autres structures sont implantées dans des parcs publics (Europe, Parc J. Marc) et abritent des activités ludiques et accessoirement de la restauration rapide.
Enfin des kiosques de type «événementiels», comme le "Container Weiss" sur le parvis de la gare de Châteaucreux, peuvent être autorisés.

Structures et bâtiments municipaux
Dans le cadre du bâtiment nouvellement construit sur les dépendances de la base nautique de Saint Victor sur Loire, une procédure de mise en concurrence pour 2 points de restauration, type snacks, a été mise en place suivant un cahier des charges établi par nos services. Deux candidats ont été retenus via l’établissement d'une convention pour une durée de 5 ans.

Marché de Noël 
Notre Marché Noël a été créé en 1995. Il se déroule traditionnellement sur la Place de l'Hôtel de Ville et débute la dernière semaine du mois de novembre pour se terminer à la fin du mois de décembre.
En 2015, nous avons conduit un travail pour positionner cet événement comme l’un des plus attractifs de la région Rhône-Alpes-Auvergne ceci afin d’attirer un public toujours plus nombreux en Coeur de Ville.

Dans ce cadre, nous avons retenu plusieurs axes :

  • Créer un véritable parcours au sein du Marché de Noël avec de nombreux artisans pour renforcer l'authenticité des produits proposés et la convivialité des lieux,
  • Accentuer la décoration et l'éclairage pour donner à l'ensemble une atmosphère toujours plus festive et féerique notamment, par la symbolisation des entrées de celui-ci sous forme d'arches lumineuses,
  • Développer sur la place Dorian une nouvelle offre et des animations.

Ainsi, avec 62 chalets occupés en 2015 (soit + 59% par rapport à 2014), un container Weiss et un food truck de foie gras, des nocturnes commerciales et de nouvelles activités (Sainté Shopping, Cadeau Maestro,...) le Marché de Noël a contribué à attirer un public nombreux qui a également profité aux rues commerçantes alentours.

Nous avons également mis en place un programme d’animations avec un tipi de 5 mètres de diamètre qui a accueilli les mercredis, samedis, dimanches et tous les jours de vacances scolaires des jeux. Des nocturnes rythmées par des animations musicales stéphanois les 4, 5, 12 et 19 décembre jusqu'à 21 heures. Un calendrier de l'avent, du 1er au 24 décembre à 18 heures. Le Père Noël a distribué 100 kg de papillotes offertes par Weiss. L'atelier du Père Noël qui a fonctionné les samedis 5, 12 et 19 décembre de 14 à 19 heures, Un concours de dessin qui a été proposé aux enfants tous les jeudis, vendredis, samedis et dimanches de 14 à 18 heures.

Cirques 
Nous avons souhaité élaborer une procédure écrite qui définit clairement les exigences spécifiques requises par notre Ville pour l'accueil de cirques. Ce document est destiné aux professionnels et a été établi conjointement par les services municipaux, métropolitains et de l’Etat impactés par l’accueil de ce type de spectacles (normes réglementaires et sanitaires, sélection de la qualité des événements).
Par ailleurs nous avons réaménagé (nivellement – compactage) le terrain municipal chargé d’accueillir ces spectacles.
Enfin, nous avons établi un calendrier annuel afin de limiter au nombre de 2 ce type de spectacles pour une meilleure qualité et un respect soutenu de la condition animale. En 2015 et en 2016, les cirques Pinder et Le Cirque d'Hiver/Bouglione ont décidé de faire confiance à notre ville.

Lionel Saugues 

Publié le 10 avril 2016 à 19:24:00 dans Mon activité d'élu local | Commentaires (0) |

1| 2| >>