Jeudi 15 octobre se déroulera à la Cité Internationale de Lyon le Forum de la Franchise


Jeudi 15 octobre se déroulera à la Cité Internationale de Lyon le Forum de la Franchise organisé par la CCI de Lyon.
Le Forum Franchise a pour objectif de mettre en relation des créateurs, des porteurs de projet, des investisseurs ou des chefs d’entreprise qui souhaitent créer ou reprendre une franchise avec des enseignes nationales et internationales qui recrutent leurs futurs partenaires.

La franchise est un modèle économique qui permet aux créateurs de se lancer dans une activité dont le succès a été vérifié par le franchiseur et de s’appuyer sur le savoir-faire de l’enseigne. Le franchisé bénéficie d’une formation initiale, de l’aide à la recherche du local, d’une exclusivité d’exploitation sur un territoire donné, d’une assistance à l’ouverture du point de vente, de la promotion de l’enseigne via des campagnes publicitaires nationales, de l’animation du réseau… En contrepartie, le franchisé s’engage à respecter le concept, à s’acquitter d’un droit d’entrée et à verser des royalties au franchiseur.

Le Forum Franchise est l’occasion pour les futurs franchisés de conforter leur projet de création d’entreprise en rencontrant des développeurs d’enseignes et des experts du monde de la Franchise.

Visiter Le Forum Franchise c’est avoir la possibilité de rencontrer des experts (Banque, Conseils en franchise…) qui répondront aux différentes questions qui permettront au porteur de projet de multiplier ses chances de réussir avant de s’engager.

Des conférences sur la franchise animées par des experts reconnus dans leur domaine (financement, recherche d’un local commercial, caractéristiques juridiques de la franchise…) sont également proposées.
Flash Franchise permettra de rencontrer les franchiseurs présents sur Le Forum Franchise qui viendront présenter en direct leur concept en 2 minutes chrono.

Au sein de l’espace «Immobilier Commercial», vous pourrez découvrir les opportunités commerciales des sites emblématiques de l’agglomération lyonnaise.
L’espace immobilier vous offrira aussi l’occasion de rencontrer des professionnels de l’immobilier commercial.

Lionel Saugues 

Publié le 14 octobre 2015 à 15:08:10 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

Lundi 12 octobre, s’est déroulé à la Tour Eiffel, la soirée de remise des prix de l’édition 2015 du Grand Prix du Commerce!


Lundi 12 octobre, s’est déroulée à la Tour Eiffel, la soirée de remise des prix de l’édition 2015 du Grand Prix du Commerce. Pour l'occasion p
lus de 200 personnes étaient présentes à cette 18e édition pour découvrir le palmarès 2015. Pour mémoire, les Trophées décernés aux commerçants mettent en lumière :

  • Le commerçants de l’année
  • Le E-commerce
  • la stratégie de développement
  • Le concept original
  • Le développement durable

Voici les gagnants de cette remise de prix :

  • Commerçants de l’année, Alexis Daudin - gérant de la boulangerie Comme à la Maison
  • 2eplace, Dominique Bouchait - Meilleur Ouvrier de France et dirigeant des Fromagers du Mont-Royal
  • 3e place, Usha Bora à la tête de Jamini - élabore des créations indiennes
  • Associations de Commerçants, l’Association des commerçants Les Vitrines de Saverne présidée par Thierry Keller.

Les lauréats par catégories :

Catégorie le commerçant durable 

  • 1er Prix, Philippe Rouxel – Le P’tit Cale Pain (Quessoy dans les Côtes-d'Armor)
  • 2ème Prix, Véronique Cahu – Source de Beauté
  • 3ème Prix, Clément Brossault – La Fromagerie Goncourt

Catégorie commerçant numérique

  • 1er Prix, Chistian Morel – Christian Morel (fleuriste à Paris)
  • 2ème Prix, Charline Sagnard & Sylvain Bruyère – Cadeau Maestro (Saint-Etienne)
  • 3ème Prix, Damien Schmitz – Our Kebab

Catégorie Commerçant Stratége

  • 1er Prix, Bernard Kervarec – Librairie M’Enfin (Rennes)
  • 2ème Prix, John Gillot – Boucherie Moderne
  • 3ème Prix, Coralie Jaussaud, Baptiste Jaussaud & Sylvain Dijon – La Grande Savonnerie

Catégorie Commerçant Tendance

  • 1er Prix, Charlotte Duménil & Anthony Duvernay – La Bicycletterie (Lyon)
  • 2ème Prix, Jean-Baptiste Charpenay-Limon – Chez Moi Paris
  • 3ème Prix, Nathalie Liorel, Nicolas Liorel & Michèle Bitetto – L’Atelier des Rendez-vous

Pour plus d’informations : http://www.editialis.fr/

Publié le 13 octobre 2015 à 15:28:21 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) a présenté le 22 septembre 2015 son nouvel observatoire de la logistique e-commerce


La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) a présenté le 22 septembre 2015 son nouvel observatoire de la logistique e-commerce, qui complète les outils de mesure utilisés par la Fevad pour mettre en lumière les tendances du secteur. Cette action matérialise l’engagement résolu de la Fevad dans le domaine stratégique de la logistique.

Ce
projet de R&D, incubé par la Fevad pendant un an et demi, après avoir été impulsé par ses membres marchands réunis au sein de sa commission transport & logistique, a été réalisé en collaboration avec toutes les parties prenantes de l’écosystème logistique : transporteurs, logisticiens, chercheurs et bien sûr marchands.

Derrière les 3 spécialistes en analyse de données logistiques et membres fondateurs de l’observatoire que sont WelcomeTrack (ex-Vigicolis), Neopost Shipping et DDS Logistics, ce sont 1 000 marchands de toutes tailles parmi leurs clients – adhérents Fevad ou non – qui transmettent les données relatives à leurs 40 millions de colis (10% du marché) transitant via les 25 transporteurs intégrés.

La Fevad invite les marchands à contribuer à l’observatoire en se rapprochant de ses 3 sociétés partenaires. Cette affiliation leur permettra de comparer la qualité de service de leurs transporteurs et benchmarker leur performance opérationnelle avec celle de leurs confrères, tout en garantissant strictement l’anonymat de chaque marchand.

L’observatoire de la logistique e-commerce permet une analyse quotidienne des flux physiques de commandes, avec une vision temporelle du click to possession (depuis la commande passée par le client jusqu’à sa prise en main finale) et une vision géographique, enrichie de caractéristiques inhérentes à chaque envoi (catégorie de produits, taille du marchand, B2C vs B2B, site en propre vs marketplace, vente sur stock vs événementielle).

Résultats du e-commerce français sur toute l’année 2015 (jusqu’au 31 aout 2015) 
Click-to-possession (en jours calendaires) : 5,4 jours avec les ventilations suivantes :

  • De 3,3 jours pour le point relais express à 17,1 jours pour le volumineux ;
  • De 4,6 jours pour le Finistère à 7,1 jours pour le Tarn-et-Garonne;
  • De 3,9 jours pour le textile à 11,9 jours pour le mobilier ;

Délai de livraison (en jours ouvrés): 1,6 jour avec les ventilations suivantes :

  • De 1,0 jour pour le point relais express à 7,0 jours pour le volumineux ;
  • De 1,4 jours pour les marchands expédiant plus d’un million de colis par an, à 2,8 jours pour les marchands expédiant moins de 50.000 colis par an ;
  • De 1,3 jours en Yvelines à 2,5 jours en Corse du Sud ;

Délais de préparation cumulés, entre commande et expédition (en jours ouvrés):

  • 32% le jour même de la commande ;
  • 89% le jour même ou le lendemain ;
  • 95% dans les deux jours après la commande ;

Délais de livraison cumulés, entre expédition et livraison (en jours ouvrés):

  • 4% le jour même de la commande ;
  • 55% le jour même ou le lendemain ;
  • 94% dans les deux jours après la commande ;

Taux de livraisons réussies dès la 1e tentative : 83,8%.

  • De 57,6% pour les pièces auto à 92,3% pour le loisir ;
  • De 78,4% pour les produits pesant entre 3 et 10 kg à 94,2% pour les produits de plus de 30 kg ;

Taux de livraisons non abouties et renvoyées à l’expéditeur : 0,6%.

  • De 0,3% pour l’alimentaire à 3,5% pour le meuble

Les résultats sont disponibles sur www.fevad.com/logistique ainsi que sur www.deliver-analytics.com , et s’enrichiront progressivement.

Publié le 08 octobre 2015 à 15:36:51 dans Divers | Commentaires (0) |

Journée nationale du commerce de proximité, de l’artisanat et du centre-ville


Samedi 10 octobre 2015 se déroulera, sur l’ensemble du territoire français, la 7e édition de «La Journée nationale du commerce de proximité, de l’artisanat et du centre-ville» (JNCP). Cette opération de relations publiques et de communication fédère chaque année les acteurs économiques représentés par les unions commerciales, municipalités, organismes consulaires, organisations professionnelles, partenaires privés. Elle permet d’associer les talents, compétences et énergies de chacun.

L’enjeu est de promouvoir cette économie de la proximité qui participe à la qualité de la vie dans la ville avec pour finalité de :

  • Promouvoir les valeurs du commerce de proximité auprès de la population en rappelant aux habitants tout le bénéfice, non seulement économique mais aussi social, induit directement par les activités des commerces de la commune : lien social, emplois de proximité, développement durable, solidarité avec les personnes à mobilité réduite…
  • Permettre une rencontre informelle entre la population et ceux qui font le commerce local et faire de cette journée une action de relations publiques et de communication non mercantile.
  • Donner un coup de projecteur sur les interrogations et le devenir de l’économie de proximité tout en essayant d’en percevoir les enjeux sociaux.

Cette manifestation se prolonge au printemps par le concours du Label national «Commerces de proximité dans la ville» qui récompense chaque matière le maintien et le développement des activités économiques au sein de la ville. Ce label prend la forme d’un panneau en entrée de ville.

La JNCP regroupe environ 6 500 commerçants issus de 350 villes et de 28 départements.

Pour plus d’informations : www.jncp.fr

Publié le 07 octobre 2015 à 14:56:18 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

Lundi 19 octobre 2015 se dérouleront au Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, les Rendez-vous du commerce avec pour thématique « BtoB et Transition Numérique »

Lundi 19 octobre 2015 se dérouleront au Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, les Rendez-vous du commerce avec pour thématique « BtoB et Transition Numérique.

Au programme :

  • 14 heures : Ouverture des travaux par Martine PINVILLE, Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire 
  • 14 heures 15 : Présentation de l’étude «Transition numérique et commerce BtoB» par Stéphane Loire, Directeur, Next Content
    Etude Réalisée par Next Content-Crédoc pour le compte de la Fevad et de la DGE
    Quels sont les objectifs et enjeux clés de la transition numérique pour les distributeurs visant une clientèle d’entreprises et de professionnels ? 
    A ce jour, que représentent les commandes électroniques dans la distribution BtoB ?
    Quelles sont les spécificités suivant les secteurs et les typologies de clients ? Où se situe la France en Europe ?
    Quelles sont les perspectives à l’horizon 2020 suivant les principaux marchés ?
    Solutions grands comptes, mobile, datas... Quelles sont les priorités numériques des distributeurs ?
  • 14 heures 45 – 16 heures : première table ronde, «L’accélération du e-commerce dans la distribution BtoB : enjeux et perspectives» avec les interventions de
    - Nathalie Chapusot, Directrice Générale Déléguée, Raja
    - Franck Douau, Directeur des achats, LVMH
    - Denis Varene, Directeur Marketing, e-Commerce et Communication, UGAP
    - Pascal Pirotte, Directeur multicanal et digital, Metro
    - Jacques Pestre, Directeur Général Adjoint de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, Point P
  • 16 heures – 17 heures 15 : seconde table ronde, «Les nouveaux modèles numériques»avec les interventions de
    - Jean-Loup Castelnau, Directeur Grand Public, Somfy
    - Constance Martiny Sondag, Directrice France, Mercateo
    - Alexandre Richard, Président, Prodealcenter
    - Marc Schillaci, Président du Directoire, Oxatis
  • 17 heures 15 : clôture

Lionel Saugues

Publié le 05 octobre 2015 à 15:46:18 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

Reportage de francetvinfo : Comment Alain Juppé se prépare à l'élection présidentielle

 

Publié le 04 octobre 2015 à 09:02:10 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

Le Président de la Fédération Française des Associations de Commerçants prend position sur le projet du gouvernement relatif à la lutte contre la fraude à la TVA!

Jean Claude Delorme, Co-Président de la Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC) était le 2 octobre à 9h30 sur RMC avec Jean Jacques Bourdin pour évoquer le projet du gouvernement relatif à la lutte contre la fraude à la TVA.
En ma qualité de représentant de cette fédération nationale je me félicité du discours clair que notre Président a développé.

Voici le contenu de son intervention :

"Je trouve absolument scandaleux la manière dont est présenté le projet du gouvernement pour lutter contre la fraude en particulier à la TVA et qui consisterait à obliger "tous" les commerçants à acquérir un logiciel.
Présenté ainsi, cela revient à affirmer que "tous" les commerçants sont des tricheurs qu'il convient d'encadrer par de nouvelles contraintes.
Le Gouvernement fait une nouvelle fois la démonstration qu'il n'a aucune vision de la réalité de ce qu'il se passe dans ce pays.
Le commerce ne se résume pas et ne ressemble pas dans sa grande majorité à ce qu'il est en sortant de l'Elysée rue du Faubourg Saint Honoré.
Des centaines de commerces au cœur de nos villes , au cœur de nos quartiers tout comme en milieu rural ferment toutes les semaines, si la situation de ces commerces était comme le laisse supposer le Gouvernement , si florissante   je ne comprends vraiment pas pourquoi ils tireraient définitivement leur rideau , tuant ainsi la poule aux oeufs d'or.
Si le commerce était si lucratif, je ne comprends pas encore comment il se fait que des milliers de fonds de commerce ne trouvent plus preneurs.
Les maires de province le savent bien, le commerce de proximité est agonisant, croulant sous les contraintes, les normes qui prolifèrent à une rythme jamais égalé
Après les normes sur l'accessibilité , voilà une nouvelle mesure pour alourdir encore plus les charges de ces entreprises.
Et puis un logiciel produit à des milliers d'exemplaires à 1 500 euros !!!!!  sans doute fourni par une entreprise agréée?
1 500 euros un logiciel alors que des milliers de commerçants ne disposent pas de 1500 euros par mois
S'ajoutant aux dérives du RSI , cette nouvelle mesure démontrera que finalement l'on souhaite définitivement conduire les commerçants de nos centres villes, de nos centres bourgs, de nos quartiers, de nos villages à boucler leur commerce
Quelle vision de l'aménagement du territoire , quelle démonstration d'incompétence."

Publié le 03 octobre 2015 à 07:43:18 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

<< |1| 2| 3| 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| 11| 12| 13| 14| 15| 16| >>