La chronique de Lionel Saugues



En complément de mes billets des 5 et 10 avril, voici un complément sur les actions que nous avons conduites en matière de gestion, de développement et d’animation des marchés forains depuis notre élection au printemps 2014.


Pour mémoire, notre délégation s’est donnée les moyens de faire de nos marchés forains un véritable levier de dynamisation de notre ville avec par exemple la refonte en cours du règlement des marchés forains, la mise en place d’animations

Quelques chiffres
59 marchés forains se déroulent chaque semaine sur 27 sites de la ville avec plus de 450 forains abonnés. Une quinzaine d’agents municipaux assurent le bon fonctionnement de ces derniers.

Propreté des marchés
Nous avons travaillé à l’amélioration et au fonctionnement de nos fins de marchés (tri, collecte des déchets, nettoiement de l'espace public, horaires de départ des forains).

En premier lieu nous avons conduit, à partir de juin 2015, une opération sur le marché de Jacquard (4 fois par semaine) qui a été étendue en septembre au marché de Bellevue (3 fois par semaine) puis début 2016 au marché Carnot. Cette action concernera ensuite les autres marchés de la ville.
Pour cela nous avons mobilisé les services concernés (Direction Emploi Commerce Economie, Cadre de Vie, Police Municipale et BEPP, Saint-Etienne Métropole) et bien entendu associé les forains et leurs représentants.
Les agents des services précités évaluent en fin de marché la propreté du lieu et remplissent ensemble une fiche qui a pour objectif d’identifier les points qu’il convient (si nécessaire) d’améliorer. Les forains sont partie prenante de la démarche.
Cette procédure a permis pour les marchés concernés d’obtenir de bons résultats en matière de propreté et de fonctionnement de ces marchés.

Etude sur les marchés
En septembre 2015, suite à la consultation lancée par nos services, nous avons recruté une assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO) afin de développer nos marchés forains. Il s’agissait pour nous d’avoir un diagnostic précis, d’être accompagné dans l’élaboration de notre nouveau règlement, de former nos placiers et de développer des animations.

Réorganisation de Marchés
Afin d’obtenir un meilleur s
équilibre entre l'offre et la demande et une diversité des produits présentés à la vente nous avons en concertation avec les commerçants fréquentant le marché de Montreynaud réorganisé le marché.
Pour le Marché Carnot, du dimanche nous avons supprimé quelques emplacements de passagers pour mettre fin à la gêne occasionnée à la desserte des propriétés riveraines liées au stationnement de véhicules forains.
Enfin, nous avons procédé à la réfection du réseau électrique du Marché du cours Fauriel pour un meilleur confort des forains du marché. Il s’agissait d'augmenter la puissance des bornes utilisées par les forains car les équipements des commerçants sont de plus en plus sophistiqués et nécessitent plus de puissance électrique. 

Positionner les marchés forains comme vecteurs d’animation, de «bien manger» et de «bien consommer» mais aussi dynamiser et promouvoir nos marchés
C’est ainsi que nous avons participé les 15, 16 et 18 juin dernier à la Fête des Fruits et des Légumes Frais sur les secteurs de Jacquard, Bellevue et Albert Thomas.
Cet évènement mis en place par l’interprofession des fruits et légumes frais proposait aux petits et grands, aux familles de (re)découvrir les fruits et légumes frais d’une manière ludique, festive et conviviale à travers de nombreuses animations, des dégustations (préparations à base de fruits et légumes frais préparées par un chef stéphanois) et des ateliers ("rempotage" d'un plant de menthe aromatique à emporter à la maison par l'association des Jardins Volpette ; "garde la pêche avec les fruits et légumes frais" pour découvrir leurs bienfaits par la ligue contre le cancer 42 ; "dans tous les sens" pour une découverte sensorielle des fruits et légumes frais par le service santé publique.

Lionel Saugues

Publié le 04 août 2016 à 11:03:30 dans Mon activité d'élu local | Commentaires (0) |

Le Comité de soutien «Saint-Etienne et la Loire avec Alain Juppé» démultiplie son action locale et amplifie sa dynamique !



Depuis sa création il y a moins d’un an, le Comité de soutien
«Saint-Etienne et la Loire avec Alain JUPPE» créé par Lionel SAUGUES, Adjoint au Maire de Saint-Etienne a conduit de très nombreuses actions pour sensibiliser et rassembler toutes celles et ceux qui, sur notre territoire, désirent accompagner notre candidat dans la préparation de son programme pour la France et la campagne pour les primaires de l'avenir qui permettront d'assurer une véritable alternance politique dans notre pays.

Parmi les actions les plus marquantes organisées en étroite collaboration avec le Comité de Roanne, on peut citer : les « Apéros brunchs » qui se déroulent dans les différentes villes de la Loire, les « Cafés Juppé »,  les « Rencontres Avec Vous sur le Terrain avec Alain Juppé », les opérations de tractage sur les marchés notamment ou encore les réunions d’échanges.

C’est dans ce cadre qu’Alain JUPPE nous a fait le plaisir de venir à Saint-Etienne le 30 juin dernier, de même que Fabienne KELLER, Sénatrice, ancienne Maire de Strasbourg et porte parole d'Alain Juppé, le 19 mai. D’autres orateurs nationaux sont également attendus dans les prochaines semaines.

Toutes ces opérations ont permis d’intensifier notre forte dynamique dans la Loire et mobiliser, à ce jour, près de 500 personnes, ce à quoi s’ajoutent les membres du MODEM Loire, dont le Président a annoncé le 30 juin dernier son soutien à la candidature d’Alain JUPPE.

La campagne pour les Primaires de la Droite et du Centre va s’accélérer en septembre avec l’approche de l’échéance, la liste définitive des candidats (qui devrait être bien plus réduite qu’actuellement) et les débats nationaux déjà programmés (13 octobre, 3 et 17 novembre).

Afin de répondre à un objectif ambitieux de 3 millions de votants à l’échelle nationale et de 34 000 dans le département de la Loire, notre Comité va déployer son action sur le terrain en passant d’une organisation centralisée à l’échelle de Loire Sud en une multitude de Comités locaux et thématiques :

  • Un Comité "Jeunes avec Juppé / Loire" a ainsi vu le jour il y a quelques semaines à l'initiative d'Antoine Fouilloux, de Thierry Richard et de Sylvain Vidal.
  • Un Comité "Saint Etenne avec Juppé" a également été créé spécifiquement à l'échelle de la ville centre par Lionel SAUGUES et Christiane JODAR.
  • Un Comité des élus de la Loire avec Alain JUPPE sera constitué à la rentrée autour des dizaines d'élus ligériens déjà mobilisés.
  • D'autres Comités territoriaux ou thématiques verront le jour sur le Forez, l'Ondaine ou encore le Gier.

Pour mémoire, le Comité «Saint-Etienne et la Loire avec Alain Juppé» est un lieu de rencontre, de débats et de réflexion ouvert à tous ceux qui se reconnaissent dans la démarche d'Alain JUPPE et qui adhèrent à la Charte des valeurs du "Cap AJ pour la France" avec comme objectif notamment d'apaiser, de rassembler et de réformer notre pays.

Pour plus d’informations Lionel SAUGUES : saugues@icloud.com / T. 06 71 88 89 55

Publié le 01 août 2016 à 17:59:24 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

Premières Assises Nationales du Commerce de Proximité, les 24 et 25 octobre 2016 à Besançon

Plus de 500 congressistes français et étrangers sont attendus pour les premières Assises Nationales du Commerce de Proximité qui se dérouleront le lundi 24 et le mardi 25 octobre 2016 à Besançon.

Au programme du Lundi 24 octobre :

  • 10 heures : Ouverture des assises par Mme Martine PINVILLE, secrétaire d’État, chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire ; M. Dominique ROY, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs ; M. Paul GROSJEAN, président de la Chambre régionale des Métiers et de l’Artisanat de Franche-Comté ; M. Jean-Louis FOUSSERET, maire de Besançon, président de la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon.
  • De 11 à 11 heures 30 - Conférence/débat : Le manifeste des commerces et  services de proximité.
    Inervenant : M. Jacques MARCEAU, président de Aromates, ancien enseignant à l’IEP d’Aix en Provence.
  • De 11 heures 45 à 12 heures 30 - Conférence/débat : Une vision prospective du commerce
    Intervenant : Thibault LE CARPENTIER, directeur associé du cabinet Obsand.
  • De 14 à 14 heures 45 - Conférence/débat : Pour un modèle français d’organisation et de gestion des  centres villes : la coopérative de développement économique, un outil innovant inspiré du Québec 
    Interveant : M. Francis PALOMBI, président de la Confédération des Commerçants de France.
  • Atelier : De la grande distribution au commerce indépendant : l’exemplarité des parcours d’un ancien responsable de Décathlon et d’un ancien responsable d’hypermarché.
  • De 15 à15 heures 45 - Conférence/débat : périurbanisation, urbanisme commercial : le retour vers la centralité
    Intervanant : 
    Mme Dominique MORENO, docteur en droit, Secrétaire Générale de la Commission Commerce de la CCI Paris Île-de-France.
  • Atelier : Le Développement durable au service des emplois de proximité
    Intervenant : M. Éric ALAUZET, député du Doubs
  • De 16 à 16 heures 45 - Table ronde/débat : Le management de territoire, relancer le commerce de proximité au cœur des territoires
    Intervanants : M. Robert MARTIN, président du club des managers de centre-ville, M. Jacques MARIOT, président de l’Office de Commerce de Besançon.
  • Conférence : Adapter son commerce aux nouvelles technologies sans perdre sa proximité
  • De 17 heures 30 à 20 heures : Visite de la ville par Besançon
  • 20 heures 30 : Apéritif dînatoire

Au programme du mardi 25 octobre :

  • 8 h 30 : Accueil/café
  • De 8 heures 30 à 9 heures 15 - Conférence/débat : Proximité et quartier prioritaire : renforcer le tissu économique, notamment, commercial, pour conforter le lien social et l’emploi
    ntervanant : Mme Valérie LASEK, directrice générale d’Epareca,
  • De 9 heures 30 à 10 heures 15 - Table ronde/débat : Développer la professionnalisation des commerçants non sédentaires, la valorisation de l’outil des foires et marchés, un atout pour les villes
    Intervanants : Mme Monique RUBIN, présidente de la Fédération des Syndicats de Marché de France; M. Alain STEHLY, président-directeur général de la société Vitabri; Mme Brigitte ROUSSEL-GALIANA, adjointe au maire de Montpellier, déléguée au commerce; Mme Dominique Moreno, docteur en droit, Secrétaire générale de la commission commerce de la CCI Paris Île-de-France.
  • Atelier : Le référencement local au service du commerce de proximité
    Intervenants : M. Marc PERREY, société Silicon Comté; Mme Nathalie BERNARD, directrice du commerce CCI25.
  • De 10 heures 30 à 11 heures 15 - Table ronde/débat : L’expérience du commerce de proximité chez nos voisins une autre approche du commerce de proximité
    intervenants :
    M. Stefano BOLLETTINARI, président de l’association italienne du commerce de proximité; Mme Angela GREGORINI, 1 ère  adjointe au maire chargée du commerce, Neuchâtel, Fribourg.
  • Atelier : Faire incuber les projets, développer l’offre de proximité, de l’importance de la synergie et du partenariat
    Intervenants : M. Guerric CHALNOT, délégué au commerce de proximité de la Ville de Besançon; M. Fréderic MARQUET, manager du commerce de Mulhouse.
  • De 11 heures 30 à12 heures 15 - Table ronde/débat :La grande distribution à la reconquête du commerce de proximité
    Intervenant : M. Claude RISAC, directeur des relations extérieures du Groupe Casino.
  • Atelier : L’économie sociale et solidaire : des activités hors des réseaux classiques
    Intervenants : M. Christophe BRUET, Garage solidaire du Jura; Mme Claire CARDINAL, directrice de la Conciergerie solidaire de Dijon, Société Go’Up.
  • De 12 heures 30 à 13 heures 15 - Conférence/débat : Quel positionnement numérique des commerces
    Intervenants : «J’achète au Puy en Velay» (CCI 43); Mme Ginette VINCENT, adjointe au maire du Puy en Velay.

Publié le 28 juillet 2016 à 21:43:50 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

Jeudi 30 juin à 18 heures, Alain Juppé sera à Saint-Etienne pour rencontrer les membres de son Comité de soutien!



Avec mes collègues du Comité de soutien "Saint-Etienne et la Loire avec Alain JUPPE", nous avons le plaisir de vous convier à la réunion publique que nous organisons le 30 juin prochain à 18 heures à la Taverne de Maître Kanter, 35 avenue Denfert Rochereau à Saint-Etienne.

Pour l’occasion nous aurons le plaisir d’accueillir Alain Juppé.

Une belle occasion de venir échanger sur les primaires de la Droite et du Centre et le prendre connaissance du programme de notre candidat mais aussi de rencontrer les membres de notre Comité de soutien.


Pour celles et ceux qui souhaitent être présents, je vous remercie de bien vouloir vous inscrire par téléphone au 06 71 88 89 55 ou à l'adresse mail antoine.fouilloux@juppe-2017.fr 

Pour mémoire, notre Comité territorial a pour mission de rassembler toutes celles et tous ceux qui à Saint-Etienne et dans la Loire désirent accompagner Alain Juppé dans la préparation de son programme pour la France et dans la campagne pour les primaires de l'avenir qui permettront d'assurer une véritable alternance politique dans notre pays.

Il est un lieu de rencontre, de débat et de réflexion ouvert à tous ceux qui se reconnaissent dans la démarche d'Alain Juppé et qui adhèrent à la Charte des valeurs du "Cap AJ pour la France" avec comme objectif notamment d'apaiser, de rassembler et de réformer.

Pour tout renseignement, Saint-Etienne et la Loire avec Alain Juppé : comiteaj42@yahoo.fr

Facebook : https://m.facebook.com/Saint-Etienne-Loire-Avec-Juppe-556130414548151/

Lionel Saugues

Publié le 26 juin 2016 à 19:23:40 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

Retour sur la 11ème édition des Assises Nationales du Centre-Ville qui s’est déroulée à Rennes



1152 congressistes, Élus locaux, Parlementaires, acteurs du centre-ville, étaient présents à Rennes pour la 11ème édition des Assises Nationales du Centre-Ville.
Ce fut l’occasion pour Centre Ville en Mouvement de présenter en avant-première aux journalistes les résultats du «Baromètre du centre-ville et des commerces : attentes et usages des Français».

Tout au long de ces Assises, les spécialistes sont revenus sur ce Baromètre et les intervenants ont pu réagir sur les résultats qui pour certains peuvent paraître surprenants.
Coté chiffre on par exemple que 78% des personnes interrogées ont déclaré préférer se rendre dans les commerces de centre-ville plutôt que dans un centre commercial de périphérie.

Le Centre-Ville Dating, a réuni pour des échanges sur l’attractivité des cœurs de villes des élus et des enseignes. Les élus étaient nombreux pour échanger et de présenter les atouts de leur ville, les locaux vacants dont ils disposent…

Des tables rondes animées par des spécialistes ont permis de traiter de différentes thématiques :

  • Quels leviers d’action pour conforter nos centres-villes ?
  • Comment encourager la digitalisation des commerçants ?
  • Comment créer des parcours qui dynamisent le commerce de centre-ville ?
  • Nouvelles mobilités: quelles conséquences pour l’activité commerciale et artisanale en centre-ville?
  • Stationnement: quelles solutions innovantes pour le centre-ville de demain?

Le programme expérimental d’investissement de la Caisse des Dépôts a également fait l’objet d’une présentation avec 10 centres-villes en France concernés (Cahors, Châlons-en-Champagne, Flers, Lunéville, Miramas, Nevers, Perpignan, Valence, Vierzon et une commune d’Outre-Mer).

Différentes visites de terrain ont permis de découvrir la Ville de Rennes, ses atouts et ses  nombreux projets en cours (visite du chantier du métro ligne B, visite du Couvent des Jacobins et du Centre des congrès de Rennes Métropole…) 

Enfin, une matinée était consacrée à la présentation des Observatoires Nationaux du Centre-Ville, créés fin 2015 par Centre-Ville en Mouvement :

  • L’Observatoire de la diversité commerciale et artisanale que j'ai lhonneur de présider,
  • L’Observatoire de l’environnement et de la vie urbaine,
  • L’Observatoire de la mobilité et de l’énergie. 

Enfin, des coquelicots d'or ont été remis à différentes villes particulièrement investies sur la thématque du commerce. C'est dans ce cadre que la ville de Saint-Etienne a été distinquée mettant en exergue le travail qu'avec mes collègues nous conduisons depuis un peu plus de deux ans.

Retrouvez les photos de la remise des Coquelicots d’or 

Lionel Saugues

Publié le 23 juin 2016 à 13:19:39 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

Le trophée du Coquelicot d’Or du Réseau des Centres-Villes Durables et de l’Innovation remis à la ville de Saint-Etienne pour son action proactive en matière de commerce



Jeudi 9 Juin, à 19 heures, Centre-Ville en Mouvement a remis aux 80 premières collectivités membres de son Réseau des Centres-Villes Durables et de l’Innovation, dont la Ville de Saint-Etienne, le prix du Coquelicot d’Or dans le lieu prestigieux du Musée des Beaux-Arts de Rennes, dans le cadre de la 11e édition des Assises Nationales du Centre-Ville.

Par ce prix du Coquelicot d’or, Centre-Ville en Mouvement souhaite récompenser les collectivités qui ont intégré ce Réseau et qui ont affiché une volonté manifeste d’accompagner au quotidien le renouveau de leurs centres-villes.

Cette distinction récompense le travail engagé par notre délégation depuis plus de deux ans, avec mes amis et collègues Caroline Montagnier et Eric Bargain, qui commence à porter ses fruits malgré un contexte économique, sécuritaire et social (grèves, manifestations a répétition) national extrêmement inquiétant et une nécessité de retrouver en centre-ville un plaisir shopping de qualité (propreté, sécurité, stationnement, circulation, habitat…).

Le trophée du Coquelicot d’Or met à l'honneur les collectivités membres du Réseau, qui œuvrent au quotidien pour le renouveau de leur cœur de ville. Ce prix salue l’ensemble des démarches proactives et valorise les différents projets et actions conduites.

Pour mémoire, depuis 2005, Centre-Ville en Mouvement, groupement d’élus et de parlementaires, a pour objectif de développer le Réseau des Centres-Villes Durables et de l’Innovation, œuvrant pour le renouveau des cœurs de villes. Le groupement est structuré dans son Bureau par des collèges de Maires, de consulaires, de Hauts Fonctionnaires, de chercheurs, d'associations de commerçants…

Par ailleurs, Centre-Ville en Mouvement a créé le Réseau des Centres-Villes Durables et de l'Innovation qui favorise le partage d’informations, et les échanges de bonnes pratiques dans des domaines divers, tels que le commerce, la logistique urbaine, la mobilité, l'énergie, l'urbanisme, les nouvelles technologies, le développement durable.

Lionel Saugues

Publié le 10 juin 2016 à 12:57:25 dans Mon activité d'élu local | Commentaires (0) |

Le Conseil du Commerce de France se dote d’un nouveau Président

 

 

 

 

 

 

 

 


Après 11 années à la tête du Conseil du Commerce de France (CDCF), Gérard Atlan passe le relai à William G. Koeberlé, 59 ans, élu Président du CdCF lors de l'Assemblée générale qui s'est tenue le 7 juin 2016. 

Pour mémoire, Le CDCF regroupe 31 organisations professionnelles de commerçants. Spécialiste du commerce (Cora, Métro, Carrefour, Marionnaud), William G. Koeberlé, administrateur du CDCF depuis 2014, est également président de la Fédération Française de la Parfumerie Sélective (FFPS) depuis 2011 et de la Fédération Européenne des Parfumeurs Distributeurs (FEPD) depuis 2015.

Alors que le commerce est confronté à une mutation profonde de ses pratiques, que l'environnement législatif en France comme en Europe est en mouvement et que la croissance est atone depuis plusieurs années, le CDCF renouvelle sa gouvernance et vient de choisir un nouveau Président qui va poursuivre les grandes missions de l'organisation qui représente 20% des entre prises françaises :

  • Rassembler les fédérations et toutes les formes de commerce autour des enjeux du commerce et utiliser la Commission de Concertation du Commerce (la 3C), aboutissement de longues négociations comme un outil de dialogue qui rassemble le Commerce au-delà du CDCF et confère une légitimité à ce secteur semblable à celle dont disposent l'industrie, les services.
  • Accompagner les 780 000 commerçants et leurs 3 millions de salariés dans la modernisation de leur outil de travail face aux nouvelles attentes des consommateurs et à la digitalisation de la relation client.
  • Positionner le commerce comme un acteur économique au même titre que l'industrie, les services en s'appuyant sur ses atouts en termes d'emploi, d'insertion dans l'emploi, d'accompagnement à la mobilité, de formation (25% des actifs du secteur sans diplômes) et de contribuable.

Crée en 1945, le Conseil interprofessionnel du commerce est devenu en 2000, le Conseil du Commerce de France. Cette organisation professionnelle réunit des fédérations et des acteurs économiques du commerce. C'est un lieu d'échanges et de rassemblement pour ses membres, les fédérations et les confédérations du secteur. Sans se substituer à l'action ou à l'expertise de ses adhérents, le CDCF représente les intérêts du commerce dans sa diversité. Sa vocation est de défendre et promouvoir le commerce, secteur majeur de l'économie nationale. Il assure la représentation générale du commerce auprès des pouvoirs publics français et européens.

De mon côté j’ai une pensée pour tout le travail accompli par Gérard Atlan au cours de ces onze dernières années à la tête du CDCF.

Pour plus d’informations : www.cdcf.fr

Lionel Saugues

Publié le 08 juin 2016 à 16:04:01 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

<< |1| 2| 3| 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| 11| 12| 13| 14| 15| 16| 17| 18| 19| 20| >>

Tous les derniers titres