Le Conseil du Commerce de France se dote d’un nouveau Président

 

 

 

 

 

 

 

 


Après 11 années à la tête du Conseil du Commerce de France (CDCF), Gérard Atlan passe le relai à William G. Koeberlé, 59 ans, élu Président du CdCF lors de l'Assemblée générale qui s'est tenue le 7 juin 2016. 

Pour mémoire, Le CDCF regroupe 31 organisations professionnelles de commerçants. Spécialiste du commerce (Cora, Métro, Carrefour, Marionnaud), William G. Koeberlé, administrateur du CDCF depuis 2014, est également président de la Fédération Française de la Parfumerie Sélective (FFPS) depuis 2011 et de la Fédération Européenne des Parfumeurs Distributeurs (FEPD) depuis 2015.

Alors que le commerce est confronté à une mutation profonde de ses pratiques, que l'environnement législatif en France comme en Europe est en mouvement et que la croissance est atone depuis plusieurs années, le CDCF renouvelle sa gouvernance et vient de choisir un nouveau Président qui va poursuivre les grandes missions de l'organisation qui représente 20% des entre prises françaises :

  • Rassembler les fédérations et toutes les formes de commerce autour des enjeux du commerce et utiliser la Commission de Concertation du Commerce (la 3C), aboutissement de longues négociations comme un outil de dialogue qui rassemble le Commerce au-delà du CDCF et confère une légitimité à ce secteur semblable à celle dont disposent l'industrie, les services.
  • Accompagner les 780 000 commerçants et leurs 3 millions de salariés dans la modernisation de leur outil de travail face aux nouvelles attentes des consommateurs et à la digitalisation de la relation client.
  • Positionner le commerce comme un acteur économique au même titre que l'industrie, les services en s'appuyant sur ses atouts en termes d'emploi, d'insertion dans l'emploi, d'accompagnement à la mobilité, de formation (25% des actifs du secteur sans diplômes) et de contribuable.

Crée en 1945, le Conseil interprofessionnel du commerce est devenu en 2000, le Conseil du Commerce de France. Cette organisation professionnelle réunit des fédérations et des acteurs économiques du commerce. C'est un lieu d'échanges et de rassemblement pour ses membres, les fédérations et les confédérations du secteur. Sans se substituer à l'action ou à l'expertise de ses adhérents, le CDCF représente les intérêts du commerce dans sa diversité. Sa vocation est de défendre et promouvoir le commerce, secteur majeur de l'économie nationale. Il assure la représentation générale du commerce auprès des pouvoirs publics français et européens.

De mon côté j’ai une pensée pour tout le travail accompli par Gérard Atlan au cours de ces onze dernières années à la tête du CDCF.

Pour plus d’informations : www.cdcf.fr

Lionel Saugues

Publié le 08 juin 2016 à 16:04:01 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

Cérémonie de remise de l’Ordre National du Mérite à Jean-Claude DELORME

             
Lundi 6 juin 2016, s’est déroulée, dans les salons de l’hôtel consulaire de la Délégation de Saint-Etienne de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, la cérémonie de remise de l’Ordre National du Mérite à mon ami Jean-Claude DELORME.

Jean-Claude DELORME, Co-Président de la Fédération Française des Associations de Commerçants s’est vu remettre par André MOUNIER, le Président de la Délégation de Saint-Etienne et Vice-Président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

La cérémonie a eu lieu en présence de la famille de Jean-Claude DELORME et des proches qui ont jalonné sa carrière.De nombreuses personnalités étaient également présentes :

  • Philippe NEYMARC qui représentait le Préfet de la Loire,
  • Jean-Louis GAGNAIRE, Député de la 2e circonscription de la Loire,
  • Jean-Pierre TAITE, le Maire de Feurs et Conseiller Régional,
  • Georges SOREL, le Vice Président de la Fédération Française des Associations de Commerçants
  • Des élus de la CCI,
  • Des Présidents d’associations de Commerçants,

Pour l’occasion, le Président André MOUNIER à prononcé un très beau discours qui a extrêmement ému Jean-Claude. le Président André MOUNIER est également revenu sur l’engagement de Jean-Claude au service du commerce.

Pour mémoire, Jean-Claude, qui exerce la profession de bijoutier, a occupé de l’Union Commerciale de Feurs toutes les fonctions jusqu’à la Présidence. Il est ensuite devenu Président de la Fédération des commerçants de Loire Sud qui regroupe les associations commerciales du territoire, puis élu de la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale de Saint Etienne/Montbrison (membre du Bureau puis depuis 2000 Vice Président). Il est également Membre élu de la Chambre de Commerce et d’Industrie Rhône-Alpes
Au niveau national, Jean-Claude a été Vice-Président de Centre Ville en Mouvement, Président Délégué de la Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC) pour en prendre en 2015 la Co-Présidence. Jean-Claude est également membre, membre du Conseil du Commerce de  France. Il a également participé aux groupes de Travail Charié et de la Commission d’Orientation du Commerce de Proximité.

C’est donc une distinction amplement méritée qui est venu couronner l’engagement remarquable de Jean-Claude !

Lionel Saugues

Publié le 07 juin 2016 à 21:27:51 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

La dynamique en faveur d’Alain Juppé dans la Loire!


Notre Comité de soutien «Saint-Etienne et la Loire avec Alain Juppé» a depuis sa création mis en place de très nombreuses actions pour sensibiliser et rassembler toutes celles et ceux qui sur notre territoire désirent accompagner Alain Juppé dans la préparation de son programme pour la France et dans la campagne pour les primaires de l'avenir qui permettront d'assurer une véritable alternance politique dans notre pays.

Je citerai :

  • Nos apéros brunchs,
  • Les Cafés Juppé
  • Les rencontres Avec Vous sur le Terrain avec Alain Juppé dont l’objectif est d’aller au contact des ligériennes et des ligériens afin de leur donner des informations sur les Primaires et la dynamique autour d’Alain Juppé, 
  • Nos opérations de tractage,
  • Et désormais nos réunions publiques qui ont vocation d’accueillir des personnalités de dimension nationale. C’est dans ce cadre que nous avons accueilli 140 personnes lors de notre première réunion publique qui s’est tenue le jeudi 19 mai autour de Fabienne Keller, Sénatrice, ancienne Maire de Strasbourg et porte parole d'Alain Juppé.

Toutes ces opérations viennent intensifier la forte dynamique en faveur d’Alain Juppé dans la Loire.

Dans les prochaines semaines nous annoncerons encore de nouvelles initiatives ceci afin de mobiliser toujours plus.

Notre Comité territorial est un lieu de rencontre, de débat et de réflexion ouvert à tous ceux qui se reconnaissent dans la démarche d'Alain Juppé et qui adhèrent à la Charte des valeurs du "Cap AJ pour la France" avec comme objectif notamment d'apaiser, de rassembler et de réformer notre pays.

Pour mémoire, afin de répondre à un objectif ambitieux de 3 millions de votants à l’échelle nationale pour les primaires de la droite et du centre, 34 000 personnes devront être mobilisées dans le département de la Loire.

Rejoignez nous !

Lionel Saugues

Publié le 27 mai 2016 à 16:30:44 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

Le Comité de soutien Saint-Etienne et la Loire avec Alain Juppe a accueilli Fabienne Keller, Sénatrice, ancienne Maire de Strasbourg et porte parole d'Alain Juppé.

 

Avec le Président Bernard Bonne, ma collègue Stephany Ficarella-Scafi et toute l'équipe du Comité de soutien "Saint-Etienne et la Loire avec Alain Juppe", nous avons eu le plaisir d'accueillir dans notre ville Fabienne Keller, Sénatrice, ancienne Maire de Strasbourg et porte parole d'Alain Juppé.

Une journée très chargée avec un échange avec les élus ligériens engagés auprès d'Alain Juppe, une rencontre avec des commerçants et artisans sur le terrain sans oublier une visite de notre Musée d'Art Moderne et un petit passage au cirque Pinder afin d'aller saluer notre ami Frédéric Edelstein.

Nous nous sommes retrouvés à 20 heures à la Taverne de Maître Kanter a l'occasion de la réunion publique que nous savons organisé en présence de près de 140 personnes dont une vingtaine d'élus locaux : Maires, Adjoints ou Conseillers Municipaux et Départementaux.

Un grand merci à nos amis des Comités de Roanne et de Lyon pour leur présence à nos côtés Guy Pocobello, René Bousquet et Hervé Bessat.

Et aussi à Gérard Ducarre, Bernard Triollier, Annie de Viviés, Matthieu Riffard, Adrien Martins, Bertrand Soldat, Jean-Luc Granger, Anne-Audrey Patural, Olivier Ragot, Anne Mathieu, Antoine Fllx, Thierry Rd, Sylvain Vidal, Albert Paulmont, Caroline Montagnier, Skyman Phrommala, Adnan Safar, Eric Bargain Genevieve Guillemet Michel Coupat Philippe Montchalin Christiane Jodar Annick Mardirossian Bernard Albaynac Alain Clavier Thierry Bouguillon.

Pour mémoire, notre Comité territorial a pour mission de rassembler toutes celles et tous ceux qui à Saint-Etienne et dans la Loire désirent accompagner Alain Juppé dans la préparation de son programme pour la France et dans la campagne pour les primaires de l'avenir qui permettront d'assurer une véritable alternance politique dans notre pays.

Il est un lieu de rencontre, de débat et de réflexion ouvert à tous ceux qui se reconnaissent dans la démarche d'Alain Juppé et qui adhèrent à la Charte des valeurs du "Cap AJ pour la France" avec comme objectif notamment d'apaiser, de rassembler et de réformer.

Pour tout renseignement, Saint-Etienne et la Loire avec Alain Juppé : comiteaj42@yahoo.fr

Facebook : https://m.facebook.com/Saint-Etienne-Loire-Avec-Juppe-556130414548151/

Lionel Saugues

 

Publié le 20 mai 2016 à 17:14:07 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

HAPPY BIRTHDAY MISTER PRESIDENT

HAPPY BIRTHDAY MISTER PRESIDENT

Publié le 06 mai 2016 à 14:39:32 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

19 mai à 20 heures, réunion publique avec Fabienne KELLER, Sénatrice et porte parole d'Alain Juppé et de Bernard BONNE, Président du Conseil Départemental de la Loire



Avec mes collègues du Comité de soutien "Saint-Etienne et la Loire avec Alain JUPPE", nous avons le plaisir de vous convier à la Réunion publique que nous organisons le 19 mai prochain à 20 heures à Saint-Etienne.

Pour l’occasion nous aurons le plaisir d’accueillir Fabienne KELLER, Sénatrice et porte parole d'Alain Juppé et Bernard BONNE, Président du Conseil Départemental de la Loire.

Une belle occasion de venir échanger sur les primaires de la Droite et du Centre et le prendre connaissance du programme de notre candidat Alain JUPPE mais aussi de rencontrer les membres de notre Comité de soutien.

Le lieu de cette rencontre vous sera communiqué dans les prochains jours.
Pour celles et ceux qui souhaitent être présents, je vous remercie de bien vouloir vous inscrire au préalable par mail à l’adresse  comiteaj42@yahoo.fr ceci en raison du nombre limité de places de la salle qui nous accueillera.

Pour mémoire, notre Comité territorial a pour mission de rassembler toutes celles et tous ceux qui à Saint-Etienne et dans la Loire désirent accompagner Alain Juppé dans la préparation de son programme pour la France et dans la campagne pour les primaires de l'avenir qui permettront d'assurer une véritable alternance politique dans notre pays.

Il est un lieu de rencontre, de débat et de réflexion ouvert à tous ceux qui se reconnaissent dans la démarche d'Alain Juppé et qui adhèrent à la Charte des valeurs du "Cap AJ pour la France" avec comme objectif notamment d'apaiser, de rassembler et de réformer.

Pour tout renseignement, Saint-Etienne et la Loire avec Alain Juppé : comiteaj42@yahoo.fr

Facebook : https://m.facebook.com/Saint-Etienne-Loire-Avec-Juppe-556130414548151/

Lionel Saugues

Publié le 05 mai 2016 à 09:27:27 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

Résultats de l'enquête réalisée en 2015 par la Fédération des Centres de Gestion Agréés sur les petites entreprises de l’artisanat, du commerce et des services


Secteur par secteur, profession par profession, voici les résultats de l'enquête réalisée par la Fédération des Centres de Gestion Agrées, en partenariat avec le réseau des Banques Poplulaires, au sujet petites entreprises de l’artisanat, du commerce et des services pour l'année 2015.

Les tops

  1. Les magasins de meubles : + 3,7
  2. Les agences immobilières : + 3,4 %
  3. Les cavistes : + 2,8 %

 Les flops

  1. Les studios photo : - 7,8 %
  2. Les entreprises de carrelage-Faïence : - 5,2 %
  3. Les entreprises de platerie-staff-décoration : - 4,7 %

QUELQUES SIGNES DE CONVALESCENCE, MAIS TOUJOURS DANS UN ÉTAT CRITIQUE !
Tel pourrait être le bulletin de santé 2015 des petites entreprises du commerce, de l’artisanat et des services.  Avec un indice moyen d’activité en recul de 1,7 % (contre - 3,2 % un an plus tôt), la situation économique des petites entreprises reste globalement fragile, malgré les tendances encourageantes observées dans certaines professions.
Sur les 11 familles professionnelles dont les revenus ont été passés au crible par les statisticiens de la FCGA, 5 enregistrent un chiffre d’affaires à la baisse, tandis que 6 améliorent relativement leurs performances en se  contentant, toutefois, de diminuer le volume de leurs pertes.

QUATRE ENSEIGNEMENTS À RETENIR
Tous les secteurs analysés affichent des taux d’activité négatifs entre - 0,2 % (Equipement de la maison) et - 3,4 % (Equipement de la personne) qui traduisent soit des reculs nets, soit des mouvements d’amélioration relative par rapport à l’année précédente. Pas un seul taux sectoriel positif cette année.
L’artisanat du bâtiment, locomotive économique des TPE, se redresse difficilement (- 2,7 % contre - 7,5 % en 2014). Presque toutes les professions du secteur améliorent relativement leur chiffre d’affaires sans pour autant renouer véritablement avec la croissance.
Le commerce de détail alimentaire est le secteur qui concentre le plus grand nombre de professions qui présentent un chiffre d’affaires positif. 4 sur 9 affichent un taux d’activité au-dessus de zéro : vins et spiritueux (+ 2,8 %), fruits et légumes (+ 2,5 %), poissonnerie-primeurs (+ 1,4 %) et crémerie-fromagerie (+ 0,4 %). Dans ce dernier cas, la tendance réelle est toutefois moindre comparativement à celle de l’année précédente (+ 2,4 %).

Aucun des 11 secteurs sondés ne peut se prévaloir d’une véritable progression d’activité en 2015. Même s’ils font relativement « mieux » qu’en 2014, pour la plupart d’entre eux, ils ne parviennent pas à rompre, pour autant, avec la tendance négative qui bride le développement de leur chiffre d’affaires.

LE PALMARÈS DES SECTEURS
6 secteurs améliorent relativement leurs performances :

  • L’équipement de la maison : - 0,2 % (contre - 4,5 % en 2014),
  • Les services : - 0,4 % (contre - 3,7 % en 2014),
  • Les cafés, hôtels et restaurants : - 0,8 % (contre - 1,3 % en 2014),
  • Les métiers de la santé : - 1,0 % (contre - 1,3 % en 2014),
  • L’artisanat du bâtiment : - 2,7 % (contre - 7,5 % en 2014),
  • L’équipement de la personne : - 3,4 % (contre - 3,8 % en 2014).

 

5 secteurs enregistrent un chiffre d’affaire en recul :

  • La vente et la réparation auto : - 2,8 % (contre - 1,5 % en 2014),
  • Les transports : - 2,6 % (contre + 0,3 % en 2014),
  • La culture et les loisirs : - 2, 1% (contre - 1,9 % en 2014),
  • Le commerce de détail alimentaire : - 0,8 % (contre + 0,2 % en 2014),
  • La beauté-esthétique : - 0,4 % (contre - 0,1 % en 2014).

LE HIT-PARADE DES PROFESSIONS
Sur le podium

1. LES MAGASINS DE MEUBLES : + 3,7 %
Les commerces indépendants spécialisés dans la vente de meubles domestiques tirent clairement profit du redémarrage inattendu de ce marché. Selon une note de conjoncture de la Fédération française du négoce de l’ameublement et de l'équipement de la maison (FNAEM), 2015 est l’année  de  la  reprise pour les professionnels du meuble. Après trois exercices de recul consécutifs (- 3,0 % en 2012, - 2,9 % en 2013 et - 1,5 % en 2014), le secteur retrouve enfin le chemin de la croissance et voit ses ventes progresser de 2,4 % sur l’ensemble de l’exercice pour atteindre les 9,34 milliards d’euros TTC.

2. LES AGENCES IMMOBILIÈRES : + 3,4 %
Portée par la hausse des transactions, l’activité des agences immobilières s’envole en 2015. Après une stabilité au 1er semestre (entre 695 000 et 700 000 sur 12 mois glissants), le volume des transactions a augmenté de façon continue et rapide depuis le mois de juin selon la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). Jusqu’à atteindre et peut-être même dépasser les 800 000 ventes en 2015, ce qui équivaut à une hausse de 15,6 %. Une aubaine pour les professionnels du secteur dont le chiffre d’affaires progresse de 3,4 % (contre - 9,4 % un an plus tôt).

3. LES CAVISTES : + 2,8 %
C’est la plus forte hausse d’activité du commerce de détail alimentaire en 2015. Les cavistes réalisent une bonne performance (+  2,8 %, contre - 1,9 % un an plus tôt) dans un contexte pourtant marqué par une baisse constante du nombre de buveurs réguliers de vin. C’est ce que démontre une récente étude de France Agrimer sur la consommation de cette boisson profondément liée à l’identité culturelle française. Majoritaires (51 %) en 1980, les « buveurs réguliers » ne représentent plus que 16 % des consommateurs en 2015. Une population plutôt âgée et masculine.

Et aussi
Les commerces de fruits et légumes (+ 2,5 %, contre - 2,1 % en 2014), les poissonniers primeurs (+ 1,4 %, contre + 0,0 % en 2014), les fleuristes (+ 0,4 %, contre - 4,6 % en 2014).

LES FLOPS
Dans le rouge

1. LES STUDIOS PHOTO : - 7,8 %
L’avenir s’assombrit pour les studios photo traditionnels… La profession figure, pour la seconde fois consécutive, dans les trois premiers flops de l’année (- 7,8 %, contre -  8,9 % en 2014). Les particuliers, qui disposent aujourd’hui d’outils numériques parfaitement fiables, réalisent eux-mêmes leurs travaux (retouches, montages, tirages éventuels…) et prises de vue (événements familiaux, fêtes…) et font donc de moins en moins appel aux services des professionnels. Ces derniers tentent de se repositionner sur de nouveaux concepts, plus attractifs : livres cadeaux, objets de communication, restauration et numérisation de photos anciennes…

2. LES ENTREPRISES DE CARRELAGE-FAÏENCE : - 5,2 %
Même si la profession améliore relativement son activité en 2015 (- 5,2 % contre - 12,1 % en 2014), elle apparaît néanmoins - et  pour la troisième fois consécutive - parmi les pires résultats de l’année.
Deux  facteurs peuvent expliquer cette contre-performance : le manque de chantiers dans le neuf et l’essoufflement du marché de l’entretien-rénovation dans l’ancien. Une double menace qui affaiblit, d’ailleurs, la plupart des autres corps de métiers de l’artisanat du bâtiment.

3. LES ENTREPRISES DE PLATRERIE-STAFF-DECORATION : - 4,7 %
La situation se détériore encore en 2015 dans ces entreprises artisanales du bâtiment : - 4,7% contre - 2,1 % l’année précédente. A l’instar des carreleurs, ces professionnels subissent directement les effets de la raréfaction des chantiers sur le marché du neuf comme dans l’ancien. Toutes les professions du bâtiment, malgré les améliorations  relatives  constatées  chez  certaines  d’entre  elles, souffrent de ce déficit chronique de commandes.

Et aussi…
L’électricité (- 3,8 %, contre - 8,7 % en 2014), le commerce de cycles et scooters (- 3,8 % contre + 1,4 % en 2014), l’horlogerie-bijouterie (- 3,4 % contre - 3,9 % en 2014), le terrassement-travaux publics (- 3,6 % contre - 6,6 % en 2014), la peinture (- 2,9 %, contre - 7,9 % en 2014), la chaussure (- 2,7 % contre - 2,4 % en 2014).

Publié le 27 avril 2016 à 20:58:53 dans Informations utiles sur le commerce | Commentaires (0) |

<< |1| 2| 3| 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| 11| 12| 13| 14| 15| 16| >>