<< Elections Européennes La République en Marche, première force politique de Saint-Etienne ! | Elections municipales Saint-Etienne - mars 2020 |

Elections municipales Saint-Etienne - mars 2020

La Commission Nationale d'Investiture de notre mouvement a désigné Patrick REVELLI, ancien joueur de l'ASSE et ancien membre du cabinet de l'ancien Maire socialiste Maurice VINCENT soutenu par Jean-Louis GAGNAIRE et Jean-Michel MIS comme tête de liste d'En Marche pour les élections municipales de Saint-Etienne qui se dérouleront en mars prochain.
Je n'ai pas encore le plaisir de connaître Patrick REVELLI. En revanche, je connais son frère Hervé avec qui j'ai travaillé lorsque j'étais Adjoint au Maire auprès de Gaël PERDRIAU.

De mon côté, comme d'autres membres d'En Marche Saint-Etienne, j'ai soutenu la candidature de ma collègue Magalie VIALLON qui incarne parfaitement, selon moi, l'ADN d'En Marche et qui a proposé un programme plaçant l'écologie, l'attractivité économique et les solidarités au coeur du projet municipal en mobilisant les différentes sensibilités qui constituent notre mouvement : société civile, progressistes, centristes...

Il me semble, mais je peux me tromper, qu'une campagne municipale ne doit pas se résumer à un seul homme ou une seule femme, fussent-ils talentueux, mais bien à une équipe qui porte un projet fort, en phase avec les attentes et les besoins de nos concitoyens. 
De mon point de vue, le projet pour notre ville doit être tourné vers l'écologie, le social, le dynamisme économique et être novateur avec une gouvernance inédite associant les habitants dans la rédaction du programme municipal mais aussi tout au long de sa mise en œuvre concrète.
Il ne faut pas, par exemple, que le projet présenté soit une resucée d'un ancien projet PS ou Républicain. Il ne faut pas non plus, comme le font habituellement les partis traditionnels, distribuer des places sur une liste alors même que le programme est à peine à l'état d'ébauche. C'est, je trouve, manquer de respect vis-à-vis des électeurs et ça fait un peu "old school" !

Je tire de ma seule expérience politique des Municipales de 2014 avec l'exemple de Gaël PERDRIAU qui portait un programme fort répondant à de nombreuses aspirations des Stéphanois laissés de côté par le Parti Socialiste aux commandes de la ville depuis 2008. Je me souviens que Gaël PERDRIAU s'est appuyé, à l'époque, sur une équipe de qualité particulièrement motivée qui a déclinée et incarnée les différents sujets d'un programme construit avec les Stéphanois. Cela nous a permis de mener une campagne rythmée et dynamique puis ensuite de constituer une liste qui, finalement, l'a emporté.

S'agissant du bilan de Gaël PERDRIAU et en toute objectivité, il y a eu de très bonnes réalisations et d'autres moins bonnes comme, par exemple, les promesses sur la sécurité qui sont loin d'avoir été toutes tenues, les problèmes de propreté dans nos quartiers ou encore les sujets qui m'ont conduits à démissionner fin janvier 2018  : dérives dans la conduite du projet Steel, une gouvernance qui a conduit aux départs de nombreux cadres et autres Directeurs Généraux des Services...
Pour ce qui concerne le projet Steel, j'ai été en quelque sorte un lanceur d'alertes et aujourd'hui plusieurs articles de presse viennent, malheureusement, confirmer que mes inquiétudes étaient fondées. Sur ce sujet, il convient désormais de regarder devant nous et de définir les mesures qui permettront au centre-ville d'être le moins impacté possible. J'ai travaillé durant de nombreux mois le dossier et défini les possibles dispositifs innovants qui permettraient de contribuer au renouveau du commerce de notre centre-ville et ce de manière durable.

Enfin, en tant que Marcheur, je reste plus que jamais engagé dans le soutien des réformes de transformation de notre société engagées par le Président de la République et son Gouvernement qui permettront, je le pense, de remettre notre pays sur les bons rails. 

De nombreuses mesures vont dans le bon sens (baisse de la pression fiscale sur les ménages avec la suppression de la taxe d'habitation, baisse des charges sur les salaires pour les salariés et les entreprises, baisse du chômage...) et il convient de poursuivre la dynamique engagée ! 

Lionel SAUGUES

Publié le 23 septembre 2019 à 11:56:52 dans Mon engagement politique | Commentaires (0) |

Commentaires non autorisés sur ce blog