<< Perdriau Girouette Irresponsable | Convention de contractualisation avec l’Etat au regard de l’évolution des dépenses réelles de fonctionnement sur la période 2018-2020 | Gaël Perdriau en déplacement au Maroc, à l’initiative du recteur de la Grande Mosquée de Saint-Etienne >>

Convention de contractualisation avec l’Etat au regard de l’évolution des dépenses réelles de fonctionnement sur la période 2018-2020

Mes chers collègues, M. le Maire,

Je ne vous étonnerai pas si je vous dis que notre groupe «Saint-Etienne en Marche» votera favorablement pour cette délibération.
En effet, le Président de la République dans son discours devant les Maires de France il y a quelques mois a insisté sur le combat du Gouvernement pour préserver les moyens financiers des collectivités locales. A cette occasion, Emmanuel MACRON a annoncé la stabilité des concours financiers de l’Etat pour la première fois depuis 7 ans.

Vous connaissez tous la situation financière de notre pays. Il y a obligation pour tout le monde à maitriser l’évolution de la dépense publique qui est d’ailleurs souhaité par 8 français sur 10 dans un récent sondage.
Le Gouvernement aurait pu continuer comme avant à ponctionner la Dotation Globale de Fonctionnement de manière autoritaire. Je vous rappelle que cette ponction pratiquée par le précédent gouvernement pendant 4 ans s’est élevée à 14 milliards d’euros, soit une baisse de 20 % du montant consacré à l’investissement
Le Gouvernement d’Edouard PHILIPPE soutenu par une majorité En Marche/Modem a, lui, préféré opter pour une autre solution en proposant un pacte financier qui va mettre fin à la baisse des dotations subie entre 2014 et 2017 et va enfin stabiliser les recettes des collectivités en échange d’un effort de gestion.

Face à cette proposition, près de 95 % des métropoles, grandes villes et agglomérations adhérentes à l’association France Urbaine, que vous connaissez bien M. le Maire, ont fait part de leur volonté de signer les contrats avec l’Etat.
A titre d’exemple, Laurent HENART, Maire de Nancy a signé le dispositif de contractualisation le 29 juin dernier en déclarant que «Au-delà de la garantie de la dotation qui nous sera versé, ce contrat ouvre la porte à une majoration de la subvention de l’Etat pour nos projets d’investissements. Une bonne nouvelle pour Nancy et les Nancéiens !».
Christian ESTROSI, Maire de Nice et Président de Nice métropole, fut également l’un des premiers à signer avec l’Etat le 16 avril tout comme Alain JUPPE qui a salué «le caractère novateur de la démarche après un cycle marqué par des baisses continues de dotations».

Pendant ce temps à Saint-Etienne que n’a t’on pas entendu ou lu ces derniers jours ? 
Une pluie de critiques acerbes sur le Gouvernement et sur le Président de la République.
Et comme si le fameux « Dîner des Cons » qui a outré beaucoup de monde n’avait pas suffit, on a eu droit à une nouvelle expression outrageante et de très mauvais goût avec « Macron m’a tué ».

Et bien M. le Maire, je vous le dis tout net, les Stéphanoises et les Stéphanois ne comprennent plus votre côté «Va-t-en-guerre» permanent qui dessert les intérêts de notre ville et qui n’est pas digne de la fonction qui vous a été confiée.
Ils ne comprennent plus, non plus, ce zapping permanent en matière de positionnement politique.
En effet, il y a encore peu, vous souteniez pendant les Primaires de la Droite et du Centre Bruno LE MAIRE qui déclarait pourtant à l’époque que les collectivités, je cite, « devaient prendre part à la réduction de la dépense publique et que les économies devaient concerner prioritairement les frais de fonctionnement ».
Idem avec François FILLON dont vous avez été également membre de l’équipe de campagne pendant les Primaires et qui souhaitait supprimer 500 000 fonctionnaires et diminuer la dépense publique de 100 milliards d’euros !

Alors M. le Maire, ou devrais-je plutôt dire M. le Candidat un peu de cohérence ! Le budget de la ville permet à Saint-Etienne de pouvoir s’engager aux côtés du Gouvernement pour mettre en œuvre de façon efficace cette contractualisation souhaitée par les français et proposé par l’Etat.

A l’image d’autres collectivités de notre Région, je pense en particulier au Département présidé par notre collègue Georges ZIEGLER dont je salue le sens des responsabilités ou la Région Auvergne-Rhône-Alpes présidée par Laurent Wauquiez.

Acceptez, vous aussi, cette main tendue par le Gouvernement, au-delà des postures purement politiciennes !

Je vous remercie pour votre attention.

Lionel Saugues

Publié le 02 juillet 2018 à 18:47:03 dans Mon activité d'élu local | Commentaires (0) |

Commentaires non autorisés sur ce blog